Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 10:13





AILES DU 15 SEPTEMBRE 2009


La Séparation Des Mondes

 

 

 


Dans ce message AILES, découvrez comment nous avons maintenant été définitivement coupés de la vieille réalité, comment nous pouvons encore nous y connecter si nous décidons de le faire, ce qui va arriver dans la vieille réalité ainsi que dans la nouvelle, et davantage d’information sur l’importance de prendre nos décisions ultimes.

 

 

 

Bienvenue !


J’ai gardé cette information sous le coude pendant un certain temps, car je préfère écrire sur les choses et les situations que nous sommes en train de vivre, cela leur donne davantage de signification et permet de mieux les comprendre. Mon rôle est seulement de valider et, par conséquent, d’entretenir la force à l’intérieur de chacun d'entre nous.


Le 9 septembre a marqué pour beaucoup la conclusion ultime. Cela voulait dire que nous en avions complètement[1] fini avec la vieille réalité et les dimensions plus basses. Un énorme cordon a été coupé et nous avons désormais rompu nos liens avec tout ce qui est vieux... nos vies précédentes, nos rôles précédents, et nos précédents... tout... vraiment.


Cela peut nous donner l’impression que presque tout est extrêmement loin et réside désormais dans un autre monde, nous pouvons nous sentir subitement retirés de beaucoup de choses, éloignés de personnes auxquelles nous étions connectés auparavant, il peut devenir quasiment impossible de communiquer avec ceux qui résident ailleurs... soit en raison de problèmes de communication, soit à cause de la technologie (et Mercure rétrograde ne fait qu’accentuer les choses[2]).


Oui, nous avons été « enlevés » pendant un moment tandis que se déroulait ce processus, mais ce qui est différent en ce moment, c’est que les rameaux[3] sont maintenant coupés de manière très inattendue. Comme une lame sectionnant les énergies de vibration plus basse de nos vies pour les éliminer d’un seul coup, tous les liens restants sont désormais coupés, apparemment sans nous demander notre avis. Si nous sommes passés de l’autre côté, nous ne consentons plus à nous connecter sur les mêmes modes que précédemment avec ceux de la vieille réalité.


Ce qui se produit ici, c’est la séparation des mondes. Le fossé très large entre les échelons de l’échelle d’ascension est là et bien là désormais. Dans la fenêtre de temps alentour du 9 septembre, on nous a demandé de choisir. On nous a demandé si nous voulions pénétrer dans la nouvelle réalité, rester en arrière et connaître la souffrance, ou quitter complètement la planète.


Suffisamment de temps s’était écoulé pour que tout un chacun sur cette planète monte à bord, s’ouvre à la source, examine ses schémas de fonctionnement et ses croyances, procède à des changements et développe son désir de croître. C’était l’heure. Les décisions ont été prises, et maintenant les résultats de ces décisions sont en train de commencer à se manifester.


Dans beaucoup de domaines, la séparation des mondes ne sera pas agréable, mais tout dépend de la manière dont nous choisissons de percevoir les choses. Ceux qui sont restés en arrière, ou qui ont choisi de rester dans le vieux monde et dans la vieille réalité, qui n’étaient pas désireux de faire des changements et de s’ouvrir, vont désormais rencontrer une énorme quantité de souffrance et de destruction. Je ne suis pas prophète de malheur en général, mais je dois rester fidèle à ce qui est en train de se produire et, malheureusement, le nouveau scénario sera celui-là.


Les avertissements surviennent presque toujours par la souffrance, ou lorsqu’on touche le fond, ou lorsqu’on est désespéré. Ça sera par conséquent le scénario pour ceux qui existent « de l’autre côté » par rapport à l’endroit où nous nous trouvons maintenant. Mais pour ceux qui ont décidé d’avancer, le scénario sera complètement différent.


Ceux qui ont choisi de rester sur la terre, et qui ont choisi d’avoir le désir de faire confiance et de s’ouvrir à un tout nouveau commencement et à une nouvelle expérience, qui étaient désireux de se débarrasser de presque tout, et qui étaient tout à fait prêts, sont maintenant enfin en train d’entreprendre les premières étapes de la création de leur propre paradis sur terre.


Si nous pouvons clarifier vraiment et détailler ce que nous voulons créer pour nous-mêmes, et à quoi cela ressemblera exactement, alors il est maintenant enfin temps de l’expérimenter.


Des miracles se produiront, nous serons sains et saufs, nous serons dans un nouveau monde et un nouveau territoire, et nous aurons, c’est certain, un tout nouveau commencement sans la lutte, la douleur, la négativité, la perte et la plupart de tout ce que nous avons pu rencontrer dans le passé.


De mon côté, c’est une expérience douloureuse quant à ceux qui ont été laissés en arrière. J’ai perdu mon père, ma mère, et maintenant ma fille et mes petits-enfants. Ces énergies tranchantes coupent si fort et si profond, que ça donne l’impression qu’une mort terrible est survenue, mais le pire, pour moi, c’est de voir souffrir ainsi ceux que j’aime. Mais je sais également qu’ils sont tous sur leurs propres chemins individuels... et ces chemins peuvent être très beaux à observer aux niveaux de l’âme.


Chacun a eu suffisamment de temps pour s’aligner avec le nouveau, jusqu’à ce point final. Il fallait bien un point de rupture à un moment ou un autre, et ce moment c’est maintenant.


Mais tout, bien sûr, n’est pas perdu. Il y a toujours de la place pour le changement, pour la croissance, et pour que soient prises des décisions différentes. Il n’est jamais trop tard. Tout n’est pas perdu pour le vieux monde. Ce qui est en train d’arriver, c’est une séparation des mondes, avec entre eux un large fossé qui ne fera que s’élargir progressivement, et la suppression absolue de toute interaction entre un monde et l’autre.


C’est une séparation massive, et la frontière est très étanche.


Nous serons, par conséquent, absolument retirés et incapables de nous connecter à « l’autre côté » vibrant plus bas que nous... incapables de nous connecter au vieux monde. Nous ne pouvons plus résider là car nous vivons désormais pleinement, et nous respirons, dans ce qui fut pour nous pendant si longtemps « l’autre côté ». Alors, comment nous connecter au vieux monde si nous le décidons, spécialement si nous ne sommes plus les bienvenus là-bas ?

Nous sommes maintenant de cet « autre côté » que nos guides ont habité depuis si longtemps. Nous sommes véritablement en train de devenir des anges de la terre. Par conséquent, nous sommes maintenant les anges de la terre pour ceux qui sont dans le vieux monde. Et c’est en tant que tels que nous nous connecterons, si vraiment nous le décidons et si nous avons besoin de le faire. Cela signifie ne pas sauver, ni faire des choses pour les autres qui résident là, et ne pas aider. En tant qu’anges de la terre, nous aidons lorsqu’on nous le demande, par nos compétences et nos talents. Nous laissons ceux du vieux monde découvrir leur propre route, exactement comme nous l’avons fait nous-mêmes dans le passé. Lorsque nous avions besoin d’aide, nos guides et nos anges nous conseillaient, et c’est ce que nous allons nous mettre à faire désormais.


Nos guides ne pénétraient pas chez nous (au moins ceux dont la vibration est élevée) sans y être invités, ils ne nous disaient pas ce que nous devions faire et comment le faire (sauf si on le leur demandait), ils ne faisaient pas tout à notre place, et ils ne vivaient pas là où nous étions dans le but d’élever la vibration de la planète. Ils restaient de l’autre côté, ils nous laissaient élever nous-mêmes nos vibrations et porter notre propre lumière, et ils nous assistaient dans la manière de le faire jusqu’à ce que finalement notre vibration soit au niveau de la leur. Puis ils sont partis pour nous faire de la place.


Si nous restions dans le vieux monde, nous porterions toute l’énergie de vibration plus élevée, nous la monopoliserions, pour ainsi dire, et du coup cela empêcherait ceux qui sont encore en train de trouver leur voie de s’ouvrir par eux-mêmes. Ils ont besoin de découvrir leurs propres sois de vibration plus élevée et leurs propres connexions en s’ouvrant par eux-mêmes.


Désormais, nous ne pouvons qu’observer à distance, aider lorsque c’est demandé par les âmes restées en arrière qui en ont le désir et qui y consentent et qui, de ce fait, se sentent peut-être un peu mieux en ce qui concerne la souffrance et la destruction qui va bientôt survenir dans la vieille réalité. Comme toujours, la souffrance et la destruction serviront à donner l’impulsion pour le réveil, comme le fera notre propre présence à des moments spécifiques.


Une autre manière de nous connecter est de le faire par la vibration éternellement élevée de l’amour. Alors que nous sommes désormais vraiment dans une nouvelle réalité, nos connexions avec ceux qui n’ont pas demandé d’aide concerneront simplement les relations normales encore nécessaires dans certains domaines. Pendant ces brèves périodes de visite dans le vieux monde, demeurer dans une bulle aimante nous maintient dans la vibration plus élevée de l’endroit d’où nous venons.


La séparation va devenir encore plus rigoureuse avec le temps. Actuellement, les âmes qui se trouvent juste à la lisière ont plus d’une occasion de traverser, car cette séparation vient juste de se produire et la ligne est encore un peu floue. Juste sur ce bord, à cette lisière, nombreux sont ceux qui sont encore en train de réfléchir. Toutes les nouvelles places ne peuvent être occupées et les nouvelles connexions faites, jusqu’à ce que chaque âme détermine ce qu’elle veut désormais faire, être, et à quoi elle veut que ressemble sa réalité. Lorsque ces ultimes décisions seront prises, alors les âmes commenceront à se connecter, et commenceront aussi à trancher leurs liens avec les autres âmes.


Alors, qu’en sera-t-il des nouveaux arrivants[4] ? Comment survivront-ils et à quoi ressemblera leur vie ? Comme cela a déjà été mentionné tant de fois dans les messages AILES, nous nous connecterons les uns aux autres, et par conséquent tous nos besoins seront satisfaits, nous recevrons un soutien magique, et notre soutien mutuel sera de toute beauté, car nous créons une réalité vraiment nouvelle.


Mais nous devons tout d’abord savoir qui nous sommes, en quoi consistent nos sois véritables et authentiques, et quelle contribution nous sommes venus apporter. Et nous devons tout autant décider à quoi nous voulons que ressemblent nos nouveaux commencements. Une fois que ces décisions sont clairement prises, un ancrage est posé, et les choses commencent à se mettre en ordre d’elles-mêmes.


J’ai rédigé avec fébrilité le nouveau mini e-book, qui contient beaucoup plus d’informations pour vous qu’un court message AILES. J’espère qu’il vous permettra de valider ce que vous savez déjà et pourra également vous servir de carte routière, afin d’ajouter clarté et intention dans cette nouvelle situation et ce nouveau processus. Et je suis aussi en train de m’installer dans une nouvelle région, où je vais séjourner pendant un certain temps et proposer des rencontres à ceux qui arrivent dans le nouveau.


Si nous pouvons nous permettre d'être positifs, ouverts et avoir confiance que notre paradis sur Terre est réellement ici maintenant, si nous pouvons rester autant que possible hors du vieux monde, notre paradis se manifestera alors beaucoup plus facilement car ces états d’être supérieurs permettent réellement de nous y maintenir. Et pour ceux d'entre vous qui ne peuvent pas encore avancer tout à fait, votre lieu actuel peut aisément et facilement devenir un paradis sur terre, de lui-même, jusqu'à ce que le bon moment soit venu.


Nous sommes maintenant très protégés et très surveillés, maintenus complètement sains et saufs quel que soit l’endroit où nous sommes, car les choses sont toujours divinement orchestrées.

 

Avec toute mon amitié et ma gratitude,


Karen



[1] Pour l’harmonie de la phrase en français, j’ai pris la liberté d’alléger le texte anglais, qui est très insistant : « absolument et catégoriquement complètement fini ». NdT.

[2] Du 8 au 30 septembre. NdT.

[3] Le texte anglais dit « les vrilles » = comme les vrilles de la vigne. NdT.

[4] De l’autre côté. NdT. 


Traduction AD

http://www.emergingearthangels.com/2009/wings9.15.2009.html

http://www.anneduquesne.com/article-36124115.html

 

 

 

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans DIVERS
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 19:32




À 3 Heures du matin…


Dieu a dit:


Lorsque vous ne pouvez pas dormir, ce n'est pas une chose si terrible. Tout ce que cela signifie, c'est que vous êtes éveillés. Éveillés la nuit ou endormis, vous êtes vous.


Certes, il est merveilleux de dormir la nuit, et pourtant il est aussi merveilleux d'être éveillé à tout moment. Bien sûr, c’est aussi merveilleux d'être somnolent. La vie dans le monde ne vous donne pas beaucoup l'occasion de dormir pendant la journée, donc, bien sûr, vous voulez caser le sommeil la nuit entre certaines heures. Alors, vous faites avec ça.


Pourtant, le sommeil n'est pas la chose la plus importante dans votre vie. Peu importe la gravité apparente si vous ne pouvez pas trouver le sommeil quand c'est l’opportunité. Vous feriez n'importe quoi pour passer une bonne nuit. Changez un peu vos pensées et profitez de l'état de veille lorsque vous l'avez. Profitez de dormir quand vous pouvez aussi. En fait, profitez tout simplement.


Même si votre café n'est pas servi très chaud, vous pouvez encore profiter de votre café. Que le café soit moins chaud que vous ne le souhaitez ne doit pas gâcher votre journée. Pas plus que ne pas dormir ne doit vous déranger. Devoir dormir huit heures la nuit n’est qu’une idée. Bien sûr, Je préfère pour que vous ayez passé une bonne nuit. Je suis aussi pour que vous ne soyez pas ravagés si ce n’est pas le cas.


Laissez aller l'idée que tout doit être exactement comme vous le souhaitez. Lâchez toute pensée qui vous plonge dans la consternation. Soyez heureux, même quand vous êtes éveillés à minuit ou à deux ou à trois heures. Tout ce que cela signifie, c'est que vous n'êtes pas maître de votre sommeil. Très probablement, quand vous pourrez relâcher le contrôle, vous trouverez à vous endormir plus facilement.


Vous pouvez être quelqu'un qui ne veut pas aller au lit, et en même temps, vous pouvez être quelqu'un qui n'aime pas se lever le matin.


Le sommeil est une chose merveilleuse, et pourtant vous n'êtes pas dépendants de votre sommeil pour l'énergie et le bonheur C'est une vieille idée que vous aviez.


Le bonheur est indépendant de tout et de rien. Rien n'est nécessaire au bonheur, sauf que vous soyez heureux. Tout ce dont vous avez besoin pour avoir plus d'énergie c’est un esprit calme. Bien-aimés, votre énergie provient d'une Source illimitée.


Vous pouvez danser sur le sable ou sur le plancher de la cuisine. Danser ne dépend pas de quelque chose que vous interdisez. Vous pouvez danser indépendamment de la terre sous vous. Vous pouvez danser partout. Et, si vous êtes boiteux, vous pouvez danser dans votre esprit. Danser a lieu dans votre esprit.


C'est la même chose quand il s'agit de bonheur. Votre bonheur ne dépend pas d’autre chose que vous-même. Le malheur vient de vos pensées. Pensez d'autres pensées ou ignorez les pensées qui perturbent votre esprit. Mieux vaut avoir des pensées de bonheur constructives. Très probablement, vous avez à penser de manière nouvelle. Très certainement, vous le faites. Vous pouvez vous développer en appréciant la danse.


Prenez une grande respiration et sachez que vous avez une énergie infinie. Ne parlez pas de vous-même à plat. Ne dites pas: "Oh, je n'ai pas bien dormi la nuit dernière. Oh, je n'ai pas dormi du tout. Oh, je suis si fatigué. Oh, je ne sais pas comment je vais faire pendant la journée. Tout ce que je veux faire c’est dormir. "


Tout ce que vous voulez faire, bien-aimés, c'est être éveillé maintenant. Et si vous saviez que c'est le jour où vous pourriez gagner des millions à la loterie? Je crois pouvoir dire que vous seriez bien éveillés. Oh, oui, vous seriez sous tension. Avec ou sans la loterie, bien-aimés, vous pouvez gagner la journée.


Traduit par Christine





Page originale : http://www.heavenletters.org/at-3-oclock-in-the-morning.html




Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 11:59





Message de Réda


« Vous parlez beaucoup de la Planète Mars. Elle aussi est en train de s'éveiller à son futur très proche. Cependant la transition de Mars aura lieu après la transition de la Terre. » Je suis sur Mars, et je vois des hommes pas très beaux ; assez minces avec une tête assez grosse, des membres assez fins qui marchent en se dandinant. Je ne les vois que de dos.


Maintenant je suis projetée à l'intérieur de la planète. Les Martiens que l'on me montre communiquent entre eux par télépathie.


« Ils sont en souffrance, peut-être encore plus les Terriens, mais ce n'est pas la même souffrance. Les Martiens vivent une souffrance de l'âme, comme un regret profond des erreurs qu'ils ont commises. Vous n'avez pas cette souffrance de l'âme parce que vous êtes en incarnation « active ». La souffrance de l'âme est beaucoup plus puissante et difficile à supporter que la souffrance du corps. »


Je vois des villes étranges éclairées d'une lumière pâle, très certainement artificielle. Les rues plutôt sombres mais assez larges bien que certaines d'entre elles soient étroites. Les maisons sont toutes de la même couleur, une couleur Terre, une couleur d'un brun un peu rouge que je n'arrive pas à décrire.


Je me dirige vers un édifice qui est extrêmement lumineux. Je suis attirée par cet édifice dont les murs rayonnent la lumière. Je voudrais entrer mais je ne vois pas de porte. L'édifice est rond, je vois des sortes d'éclairs sur la toiture qui sont plutôt des lumières mouvantes ; plus exactement c'est la toiture qui a des reflets argentés et dorés.


Je ne connais pas la matière dont cet édifice est construit. Ce n'est d'ailleurs pas une maison, c'est un gigantesque vaisseau. Pourquoi est-il sous terre ? Je l'ignore ! Il est magnifique, il est comme vivant. Je n'ai pas encore l'autorisation d'entrer, pourtant j'ai tellement envie de voir l'intérieur ! Autour de moi, je vois ces êtres marcher comme s'ils étaient un petit peu endormis car ils manquent de vivacité.


Je vois maintenant une ouverture ronde dont jaillit une immense lumière. Elle se dirige vers moi. C'est comme un couloir, comme une passerelle qui vient à ma rencontre. Je m'avance et je mets pieds sur cette passerelle de lumière.


Je suis maintenant dans ce vaisseau réellement magnifique. Il me paraît immense, il y règne une paix et une sérénité extraordinaires ! Il y a tellement de lumière à l'intérieur que je ne perçois rien ni personne. Je me sens toute seule, mais c'est tellement beau que je sais que ce ne sont pas mes yeux qui voient mais mon âme.


De cette lumière immense sort un être très grand. Il ressemble un tout petit peu à ces personnes étranges de l'extérieur. Il a une grosse tête mais il a un corps moins frêle, plus harmonieux. Il me sourit et me dit : « Je suis un martien nommé Réda. Je fais partie des gardiens de ce monde ; je dois aider mon peuple dans sa transition. Cependant, je ne suis plus en troisième dimension car j'ai déjà transité depuis longtemps. J'ai beaucoup de rapports avec vos frères très lumineux qui sont au centre de votre Terre. Nous échangeons beaucoup, non seulement sur le devenir de votre magnifique Terre, mais aussi sur le devenir de notre monde qui sera merveilleux. Il y aura de très grands échanges entre nous, vos frères Martiens, et vous, nos frères Terriens.


Il y a des milliers d'années, beaucoup des nôtres sont allés sur votre monde. Il existe dans certaines parties de la Terre des écrits qui relatent notre venue. Vous trouverez ces écrits chez certains peuples d'Asie car nous avons implanté beaucoup de colonies sur le continent asiatique


Maintenant que toute notre galaxie va transiter vers une immense conscience, vers un immense Amour, tous les habitants de toutes les planètes de notre système solaire et bien au-delà pourront entrer en grande relation fraternelle, en grande relation d'Amour. Moi, Réda, je prépare mon monde à cette immense transition. Comme tu as pu le constater, mes frères sont encore dans l'endormissement. Ils ne sont pas dans l'endormissement de la conscience, mais dans celui d'une certaine énergie d'action et de réaction. Ils savent que nous existons, nous sommes pour eux comme des dieux, seulement ils ne nous déifient pas, ils savent que nous sommes là pour les aider, pour construire ce nouveau monde face au soleil car nous remonterons aussi à la surface du « vaisseau » qu'est notre planète. Il faut considérer que toutes les planètes du système solaire et de l'Univers sont de magnifiques vaisseaux qui parcourent l'Univers. Je voudrais vous dire aussi que j'aime les êtres de la Terre, tout particulièrement ceux qui ont ouvert leur cœur et élevé leur conscience. Pour moi, ce sera une immense joie quand je pourrai venir rendre physiquement visite à nos frères de la Terre.

Des choses gigantesques se préparent, elles ont même déjà commencé. Nous voyons votre monde dans sa transformation. Vous ne pouvez concevoir tout ce qui a déjà changé sur votre monde. Notre monde aussi est en grande transformation, en transmutation, mais cela est un tout petit peu moins avancé que sur Terre. Sachez que maintenant pour vous tout ira très vite ! Cependant cela ne veut pas dire grand chose pour vous et pour nous cela consiste en un laps de temps très court que nous ne définirons pas en années mais en temps, un temps très court. Vos années et nos années n'ont aucune commune mesure. Vous mesurez votre temps à votre échelle, nous mesurons notre temps à la nôtre quoique pour nous il n'y ait pas de temps. Cependant ceux qui vivent au centre de notre terre ont un temps : le leur. Ils sont encore dans une dimension où il leur faut des repères et les repères du temps sont précieux pour eux, comme pour vous, tout du moins pour l'instant. »


Je vois maintenant des éclairs de lumière, il y en a beaucoup qui sont d'un ton violet et rose. Les couleurs changent en permanence, la couleur dorée devient dominante puis elle retourne au violet, au rose, et il y a un bleu de plus en plus intense. Les couleurs fluctuent sans arrêt mais pas dans tout le vaisseau, c'est comme si elles étaient des énergies utiles mais j'ignore à quoi elles le sont.


 Réda me dit :


« J'aimerais vous transmettre un immense message d'espoir et d'Amour. Surtout ne vous attachez pas aux difficultés que vivent actuellement votre planète et votre humanité ! Essayez de vous connecter le plus possible à votre future réalité, à ce monde merveilleux que vous vivrez très bientôt, ce monde de paix, de fraternité, ce monde où nous nous retrouverons, nous et tous vos frères venant des planètes de notre système solaire et d'ailleurs. Le grand changement se fera par ce contact avant la transition définitive en cinquième dimension.

Ayez conscience de votre chance ! Beaucoup d'âmes auraient souhaité vivre cet instant et n'ont pas pu s'incarner, vivre ce passage, cette transition ! Ce nouveau cycle d'existence est un immense cadeau qui est fait à toute âme incarnée dans la matière. Au lieu de vous révolter contre l'adversité, au lieu de vous révolter contre les souffrances, les incompréhensions, les injustices, la violence, remerciez chaque jour le grand Créateur de toutes vies d'avoir permis à votre âme de vivre ce cycle merveilleux de transition. Je reviendrai vous voir, car ce contact avec vous m'a occasionné un immense plaisir ! Sachez que dès aujourd'hui mon énergie est près de vous ; je reviendrai souvent même si je ne me manifeste pas au travers de la parole. »

Je vois son sourire éclatant de Lumière. Je vois aussi dans le vaisseau comme des diamants ou des cristaux qui brillent de façon merveilleuse. Certains sont relativement gros, d'autres sont plus petits, j'ai l'impression qu'ils sont accrochés aux parois du vaisseau ou posés sur de petits socles. Il me semble que ces cristaux sont « vivants ». Réda me dit : « Effectivement pour nous les cristaux représentent la vie. Ils ont emmagasiné toutes nos connaissances, toutes nos traditions, et en plus de cela ils nous aident à construire notre avenir. Si sur Terre vous étiez plus sages, vous pourriez avoir l'aide précieuse des cristaux car sur votre planète vous possédez une richesse considérable à ce niveau.


Le cœur de notre planète possède aussi un immense cristal, mais il est moins important au niveau de sa taille que celui de votre Terre. Pour beaucoup de nos frères d'autres mondes, le cristal est plus précieux que tous les métaux précieux, y compris le diamant, car le cristal est vivant et il nous aide tous considérablement dans notre évolution, dans notre vie. Vous apprendrez cela et beaucoup d'autres choses encore concernant les potentialités gigantesques de ces précieux cristaux.


Maintenant il faut que tu retournes sur ton monde. Tout à l'heure nous avions préparé ta fréquence vibratoire afin que tu puisses pénétrer à l'intérieur de notre demeure, car ce vaisseau est notre demeure.


Je vous envoie tout mon Amour, je vous envoie ma paix, je vous envoie toute ma Lumière. »

Maintenant mes frères de lumière me disent :  « Nous vous le demandons encore : évitez toute dualité, évitez d'être bousculé de l'intérieur. Les moments que vous vivez et que vous vivrez sont très importants, n'ajoutez pas de difficultés supplémentaires !


Plus vous travaillerez la paix intérieure, l'Amour et la conscience de votre devenir, plus vous serez émerveillé par ce que vous pourrez vivre, et votre transformation en sera non seulement facilitée mais beaucoup plus rapide. Votre éveil se fera sans difficultés et vous pourrez aider beaucoup mieux tous les autres autour de vous à s'éveiller. »

 

 

 

 

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : qu'il ne soit pas coupé qu'il n'y ait aucune modification de contenu que vous fassiez référence à notre site  ducielalaterre.org que vous mentionniez le nom de

Monique Mathieu

 

 

source: ducielalaterre.org

 

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 15:33





Bulletin météo astrologique du 3 septembre 2009


Par Danielle Clermont, jeudi 3 septembre 2009

 

 

Ce bulletin vous est transmis avec beaucoup de joie et de passion par : Danielle Clermont / www.danielleclermont.com



Septembre 2009 : 09/09 : Tout s’accélère et pourtant…

 

 


Salutations de la part des astres et des étoiles. Le mois de septembre est arrivé et avec lui la fébrilité de «La Rentrée»! Cette fébrilité tient aux rythmes du calendrier des pays occidentaux de l’hémisphère nord, où septembre rime avec fin des vacances, rentrée scolaire, etc. Par ailleurs, les astres aussi, en ce mois de septembre 2009 rayonnent d’une fébrilité toute particulière…


En résumé, les deux premières semaines de septembre sont comme une grosse «soupe d’énergie» dans laquelle bouillonne une succession de configurations astrologiques. Chacune de ces configurations, dont nous allons décliner la liste ci-dessous, déclenche, à sa façon, une intensification et une accélération des énergies. L’image que je vois est semblable à un tourbillon, un vortex qui tourne de plus en plus vite.


Et pourtant… Le mot d’ordre de ce début septembre pourrait fort bien être : Attention! Vigilance. Prudence. Observation. Présence. Focus. Calme… Et choix !

Oui, choix : Où nos pensées nous mènent-elles? Au cœur du cyclone où tout est calme OU emportés par le tourbillon incessant du vent qui souffle? C’est une métaphore, bien évidemment…


Maintenant, petit calendrier du ciel astrologique de ce début septembre :


  • Jeudi 3 : Mercure à 5° Balance est carré exact à Mars 5° Cancer.
  • Vendredi 4 : Pleine Lune sur l’axe Vierge-Poisson.
  • Du 4 au 12 septembre : Conjonction exacte entre le Nœud Nord et la Lune Noire à 27° Capricorne.
  • Lundi le 7 : Mercure passe rétrograde à 6° Balance. Il redeviendra direct le 29 septembre à 21° Vierge.
  • Le 9 septembre, aucune configuration spéciale «au degré exact», mais du point de vue de la numérologie, ce mercredi est une date intéressante : 09/09/09…
  • Le vendredi 11 septembre : Pluton qui était rétrograde depuis le 04/04/09, redevient direct à 0°3’ Capricorne. Pluton entame donc le 11/09/09 son cycle d’environ 6 mois par année, où il est en mouvement direct.
  • Lundi 14 : Vénus à 22° Lion est en opposition exacte avec Chiron à 22° Verseau.
  • Et le dernier et non le moindre : Mardi le 15 septembre : Saturne à 24° Vierge est en opposition exacte avec Uranus à 24° Poisson!

Aperçu plus détaillé de la Pleine Lune du 4 septembre :

  • La Pleine Lune de ce mois de septembre a lieu le vendredi 4, à 12h04, heure avancée de l’Est (soit à 16h04, heure UTC). Le Soleil et la Lune sont alors en opposition exacte : Le Soleil à 12° Vierge et la Lune à 12° Poisson.
  • Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, La Lune de la PL forme un beau trigone avec la planète Mars. Mercure et Saturne forment de beaux trigones avec la conjonction Nœud Nord-Lune Noire.
  • Merci «Le Ciel» pour ces trigones qui ouvrent des portes lumineuses et des opportunités. Car autrement, le graphique de la PL du 4 septembre ne montre que des tensions: Toute une série de carrés et oppositions !
  • «La phrase astrologique» se lit comme suit : Mercure carré Mars ; Mercure carré Pluton ; Vénus opposé Jupiter, Chiron et Neptune ; Mars opposé Pluton ; Saturne opposé Uranus ; Saturne carré Pluton ; Uranus carré Pluton.






En résumé : Commentaires et impressions sur ce ciel bouillonnant :


  • Du point de l’astrologie mondiale, c’est-à-dire comment les astres influencent l’ensemble de l’humanité, disons que cette longue série de carrés et d’oppositions décrit parfaitement la lourdeur actuelle. Ici, entre autre chose, nous faisons bien sûr référence au climat de peur, tel que présenté et amplifié tous les jours dans les médias au sujet de la pandémie, de la vaccination obligatoire, etc. Par exemple : L’opposition Mars-Pluton peut être interprétée comme une tentative de manipulation de masse et une «lutte de pouvoir». Alors que l’opposition Saturne-Uranus est nettement une forte et vive tension entre l’Ancien et le Nouveau. Ceci n’est qu’un survol rapide; Le propos du Bulletin n’étant pas de faire une étude approfondie de l’astrologie mondiale.
  • D’un autre côté, au niveau de l’astrologie individuelle, savoir que ces aspects ont des effets fort variés et différents pour chaque individu, dépendamment de comment ils affectent vos planètes natales. L’astrologue doit alors faire une étude comparative des transits et de votre thème natal.
  • Par ailleurs, voici certaines manifestations possibles de ce vortex tout en accélération : Fatigue ; Insomnie ; Sommeil agité et cauchemars ; Mal partout, style fibromyalgie ; Problème de digestion ; Mal de tête et mal au sinus ; Allergies ; Aussi, comme au mois d’août, encore du Feu, beaucoup de Feu, sous la forme d’impatience, de frustration, de colère et de conflits divers ; Tourbillon dans l’action ou au contraire, léthargie, envie de ne rien faire ; Difficulté de concentration ; Sensation de vertige ; Sentiment d’éparpillement, Anxiété, angoisse, panique ; etc.
  • L’énumération de ces symptômes n’a pas pour but de nous décourager. Tout le contraire. De reconnaitre ces symptômes nous aide à s’en détacher. Car, de revenir en son Centre par le pouvoir de nos intentions et de nos choix de pensées, est primordiale en ce moment.
  • Tentative de conclusion : Même si ça semble plus difficile qu’à l’habitude, ralentir, méditer, bien respirer et s’enraciner au sol, faire des pauses contemplatives dans la nature (etc.) est plus important que jamais… Tout comme de se donner à soi-même beaucoup de douceur et de tendresse.
  • Avec une petite note spéciale sur l’humour : N’oublions pas que le drame est la nourriture favorite de l’Égo. Alors, rajoutons un petit grain de sel et de poivre et d’humour partout où c’est possible.


Allez, très belle Pleine Lune à tous et à toutes ! Bonne Rentrée ! Et au grand plaisir de vous retrouver lors du prochain Bulletin. Namasté.


www.danielleclermont.com

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans DIVERS
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 15:27





Ce Dont Vous Êtes Faits


Dieu a dit:


Qu’en est-il à propos de la confidentialité et de garder des secrets? La vie privée n’est rien de plus que retenir, bien-aimés. C’est garder. Les secrets ne sont pas un bon niveau où vivre. La réticence est un écran de fumée. Garder des secrets est un jeu de puissance, bien-aimés. Vous cacher sous le boisseau fait que les autres vous cherchent. Pourquoi ne pas sortir, et dire, comme Je dis, "Je suis là".


Pourquoi vous élancer derrière les arbres, vous battre ici et là et dans le monde entier avec vous? Pourquoi sentez-vous que vous devez savoir quelque chose, y faire allusion, mais ne pas le révéler?


Qu’est-ce qui vous empêche de partager votre cœur et votre âme? Pourquoi procéder à des jeux de tags et vous y inclure. Pourquoi faites-vous courir autour de vous quelqu'un qui essaie de vous trouver quand, à la place, vous pourriez être francs? Pourquoi ne pas aller en ligne droite plutôt que de tourner dans des courbes.


Vous savez, bien-aimés, ne pas être tout à fait franc, c'est comme donner aux gens de mauvaises directions. C'est comme envoyer les gens dans une chasse au trésor pour vous. Sortez de derrière cet arbre, bien-aimés. Le jeu auquel vous jouez est avec vous-même.

Vous ne possédez rien. Vous ne possédez pas le contenu de cette enveloppe que vous agitez autour de vous et ne révélez pas encore.


Si vous voulez être une étoile, alors soyez une étoile brillante.


Dans la vie, ne soyez pas un agent secret. Ne gardez pas vos astuces dans la manche. Sortez de votre cachette.


***


Les prières ne vous rendent pas saint. Elles ne vous rendent certainement pas plus saint que vous ne l’êtes. Les mots ne fabriquent pas une bénédiction.


Si jamais vous vous sentez plus saints que les autres, dites-vous : «Ouah," à vous-même. Coupez court. Ne vous parez pas vous-même. Ces parures ne vous siéent pas, bien-aimés.

Ne vous tenez pas au dessus de toute autre personne ou de tout le monde. Vos façons peuvent être la bonne façon de faire. Si vous voulez montrer aux gens la bonne façon d’avancer, menez avec votre cœur, pas avec la vertu.


Prendre joie au jour vaut mieux que tous les mots au sujet d'un jour saint.


Une bénédiction avant le repas est une bonne chose. Mais mieux encore est la joie de partager un repas ensemble. Dans votre coeur, en silence, bénissez ceux qui vous entourent. Bénissez la nourriture, et bénissez le gens.


Faites attention lorsque vous imposez la rectitude, même à une seule personne. Je ne vous demande pas d'être ministre de la vertu. Je vous demande d'être ministre de l'amour. C’est tout.


La forme ne doit pas être idéalisée. L'action droite est dans l’amour. Aimer vient avant prier. La rectitude est un pauvre compagnon.


Qu'enseignez-vous, bien-aimés? N'enseignez pas la rectitude. N’enseignez rien. Laissez les autres apprendre par la bénédiction de votre amour. Laissez la grâce de l'amour être votre professeur, bien-aimés.


Lorsque vous vous sentez obligés d’améliorer les autres, qu'avez-vous à apprendre? Pour apprendre plus, enseignez moins. Aimez plus, instruisez moins. Si vous devez enseigner, enseignez sans qu'on sache que vous enseignez. À moins que quelqu'un ne vous demande de l'instruire, bien sûr, alors c'est différent.


***


Soyez contents. Soyez contents de vous et des autres. Vous êtes bons.

Vous êtes un enfant de Mon amour. Je vous donne Mon amour. Maintenant distribuez-le. Ne le gardez pas pour plus tard.


Quand il s'agit d'argent, il est peut être possible que "Mettre de coté maintenant, dépenser plus tard, "soit un bon conseil.


Quand il s'agit de l'amour, dépensez tout maintenant. Le moyen d'amasser l'amour est de le dépenser. Pourtant, ne donnez pas avec l'idée d’amasser de l’amour. Vous dépensez l'amour pour le donner. Donnez de l'amour, qu’avez-vous d’autre à donner? Dans le don est la splendeur.


Si vous voulez connaître sans aucun doute la valeur de vous-même, alors commencez à donner de vous-même, de quoi êtes-vous faits à part de l'amour que vous donnez ?



Traduit par Christine

 


Page originale : http://www.heavenletters.org/what-you-are-made-of.html

 

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 15:12




Ces plantes qui tuent les virus


Dans un article récent, j’évoquais l’alternative homéopathique pour lutter contre la grippe.
Une autre alternative existe :


Les plantes.


Personne n’ignore que la plupart de nos médicaments viennent de l’utilisation des plantes.

Comme par exemple, la célèbre aspirine qui provient tout simplement de l’écorce du saule. lien

Régulièrement, les chercheurs font le tour du monde à la recherche de plantes nouvelles afin de les utiliser pour des remèdes à venir.


L’Afrique, mais aussi le Chine sont des lieux privilégiés par les scientifiques, lesquels n’hésitent pas à enquêter auprès des populations anciennes, pour tenter de décoder l’utilisation qu’elles font des plantes qui les soignent régulièrement depuis la nuit des temps.


Or en Chine, 4 plantes viennent d’être utilisées conjointement pour lutter contre la grippe A.

Sur 1040 malades, choisis dans toutes les tranches d’âge de la population, 756 ont été guéris sans avoir eu besoin d’utiliser un vaccin.

 

Les bourgeons de cassis, le cynorrhodon (fruit de l’églantier), le camphrier, le Tea tree, le Romarin, la sarriette, le thym, et bien d’autres ont des propriétés antivirales connues depuis la nuit des temps.

lien


D’ailleurs c’est le moment de préciser que le Tamiflu évoqué dans un article récent, contient entre autres de la Badiane, appelé aussi anis étoilé, anis de Sibérie, fenouil de Chine ou même anis de Chine.


Ce fruit du badianier, arbre du genre illcium, dont l’huile essentielle est l’anéthol, était connu jusqu’à présent pour soigner les troubles gastro-intestinaux, l’aérophagie, la toux, et la mauvaise haleine. lien


Comme la Chine est le principal producteur de Badiane, c’est donc dans ce pays que les laboratoires se sont fournis à 90% pour créer le Tamiflu.


avec les plantes tout est affaire de dosage.


Même si la Badiane est employée aujourd’hui pour la fabrication du pastis, ou du dentifrice, elle peut se révéler mortelle à haute dose.


En 2005, un enfant est mort en Alsace pour avoir bu une décoction d’anis étoilé mal dosée.

Mais revenons à nos virus.

 

Il y a six ans, 3000 malades du SRAS avaient été soignés et guéris grâce à la pharmacopée chinoise.

On peut découvrir dans le journal « le Point » du 10 septembre 2009, un article sur ce sujet, écrit par Olivia Recasens et Christophe Labbé. lien


Ils affirment que « les hôpitaux chinois font des stocks de plantes médicinales en prévision du tsunami viral ».

L’OMS et La Chine viennent de financer de nouveaux tests à la hauteur de 1,5 millions d’euros.


Pour lutter contre le Sida, les plantes médicinales sont considérées comme une réelle alternative thérapeutique pour ceux qui ne peuvent se payer les ARV (anti-viraux-rétroactifs).


Un traitement à base de plante ne coûte que 50 000 F CFA par malade et par an.


L’Astragalus, par exemple, est connue pour stimuler la production de divers types d’éléments stimulant le système immunitaire (chemokine/cytokine). lien


La cytokine est en fait un concept comprenant une gamme de substances produites par le système immunitaire et peut être comprise comme le langage du système immunitaire par lequel se fait la communication intercellulaire.

Depuis l’apparition du SIDA, des malades qui en sont atteints utilisent différentes formulations de la médecine chinoise y compris les plantes médicinales.


Le professeur Hiroaki Nanba de l’université de Kobe au Japon, est convaincu de l’efficacité des plantes médicinales pour renforcer ou réactiver le système immunitaire.


Même les champignons, chers au comte de Champignac, sont utilisés aujourd’hui pour lutter contre le VIH, tels le Lentinus edodes, le ganoderma lucidum, et la grifola frondosa, plus connue sous l’appellation « poule des bois », délicieux comestible lorsqu’il est jeune.

 

Des études récentes menées par différentes université (Harvard Medical School USA, States Université of Sao Paulo Bresil, Tulane Université School of Medecine USA, Baylor College of Medecine USA, Université de Kobe au Japon, etc…) ont démontré l’efficacité du Beta Glucan comme immunostimulant du système immunitaire. Il est extrait de certains types de champignons, d’algues, de levures.


Alors, comme disait un vieil ami africain :

« le vieil éléphant sait où trouver de l’eau »


par Olivier Cabanel

 

 

 

http://www.agoravox.fr/

 

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Santé
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 12:06





Les manipulations


« En ce moment certaines forces sont extrêmement actives et vont essayer de terrasser une partie de l'humanité.


Restez dans la confiance et dans la foi. Ne tombez surtout pas dans la peur.


Ils me disent également :


« Malgré toutes les manipulations et tout ce que certains êtres mettent en place pour dessiner le parcours de l'humanité, leur plan ne se réalisera pas comme ils le pensent. La raison en est que maintenant beaucoup d'êtres humains s'éveillent à une autre conscience. Beaucoup d'êtres humains ne se laissent plus faire comme des moutons comme c'était le cas il y a encore quelques années, et il y a aussi un outil qui, s'il est bien utilisé, a une immense importance, c'est l'outil Internet.


Certaines forces dominantes de ce monde voudraient museler cet outil précieux, précieux et terrible à la fois, précieux dans le sens de la Lumière et terrible lorsqu'il est utilisé dans le sens de l'ombre.


Donc, il y a parmi vous, enfants de la Terre, beaucoup d'êtres venant de plusieurs points de votre galaxie se sont ou incarnés sur ce monde ou ont pris momentanément un corps humain afin de pouvoir aider l'humanité de l'intérieur, c'est-à-dire en étant tout simplement comme les humains.


Depuis une petite dizaine d'années, il y a beaucoup, beaucoup de vos frères de Lumière, de vos frères galactiques, qui sont en quelque sorte implantés sur votre monde dans le but d'aider l'humanité à passer ce cycle, mais surtout de l'aider à ne plus se laisser manipuler comme elle l'a été depuis des milliers d'années par certaines forces qui n'auront plus lieu d'être dans ce monde qui basculera totalement dans des dimensions supérieures.


Cela aura lieu assez rapidement. Les humains n'auront pas le temps de réagir. Certaines choses se passeront beaucoup plus vite qu'ils ne le pensent, mais nous ne pouvons pas donner encore le temps, car pour nous il n'a pas de réalité. La façon d'être, de concevoir, de réagir à certains événements pourra perturber, bousculer les êtres de la Terre.


Rassurez les êtres, si vous en avez les moyens évitez le plus possible de vous faire manipuler, et surtout restez dans la confiance.


Vous avez des moyens pour pallier à certains effets négatifs des vaccins. Employez-les tout simplement, le plus important étant d'élever votre fréquence vibratoire, d'élever votre conscience.


A partir du moment où vous avez la certitude que rien ne peut vous arriver, vous changez quelque chose de très important dans la fréquence vibratoire de votre corps, et effectivement rien ne peut vous arriver. »


Ils me disent :


" A partir du moment où vous avez la certitude que tout virus, tout microbe, tout poison ne peut vous atteindre réellement, la fréquence vibratoire de votre corps les détruit. Mais pour en arriver là vous devez faire un travail important sur vos peurs."


Vos peurs baissent d'une façon considérable votre fréquence vibratoire, et dans les moments où les énergies vous seront justement envoyées pour vous hisser vers d'autres sommets, vous serez déstabilisé si vos peurs sont très présentes. Vos peurs seront amplifiées par ces énergies. Donc essayez de les comprendre, essayez de savoir d'où elles viennent, essayez de les transcender, de les éclairer, de les annihiler. »


 

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : qu'il ne soit pas coupé qu'il n'y ait aucune modification de contenu que vous fassiez référence à notre site ducielalaterre.org que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

source: ducielalaterre.org

 

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 20:22


Bonjour à tous !

En ces temps tourmentés, différentes infos circulent sur internet et la plupart émanent la même vibration : celle de la peur (que ce soit celle de la grippe ou des vaccins). Si j’ai gardé silence depuis quelques mois, c’est que je tentais d’intégrer dans toutes mes cellules le message reçu de notre mère Gaïa, à savoir que « tout est parfait ».

Or, comment voir la perfection, le « cadeau », dans cette lutte de pouvoir qui sans cesse se joue entre les humains ? Suite à mon dernier week-end de formation en Coaching Quintessence, j’ai pris conscience que tout se joue sur un plan bien plus profond que ce que nous percevons en apparence. Ainsi, puisque le processus de métamorphose cosmique se met bel et bien en place ici maintenant sur tous les plans, ne va-t-il pas de soi que nous devions au préalable nous libérer de nos vieilles mémoires de peur et de dualité pour nous ouvrir au meilleur en chacun… en débutant en nous-même ?

C’est donc remplie d’espoir et de sérénité que je vous fais parvenir ce texte qui, je l’espère, vous permettra de vous positionner dans la Lumière et de vous recentrer au quotidien.

D’âme à âme, unie à vous dans la Lumière,
Diane

Diane LeBlanc/Bianca Gaïa
Bureau: (450) 752-0224
info@biancagaia.com
www.biancagaia.com

 

 

 

Disparaître et Apparaître

 

 

 


Se pourrait-il que toutes les tribulations qui se vivent actuellement au plan mondial soient en réalité le signe que chaque humain sur terre est maintenant prêt à transcender sa peur ultime : celle de disparaître ? Et si les âmes de l’humanité toute entière s’étaient donné le mot afin que nous puissions tous ensemble nous entraider à surmonter cette angoisse existentielle limitative et à nous libérer de nos mémoires d’oppression une fois pour toute ? Serait-ce une indication claire que le nouveau monde tant attendu est sur le point de se concrétiser sous nos yeux et qu’il suffit de demeurer centré sur sa Lumière intérieure pour que le meilleur se révèle dans toute sa splendeur en nous et autour de nous?


Imaginez ceci : il y a de cela des éons, les êtres vivant sur terre connaissaient le bonheur d’une vie éternelle où il était aisé de passer d’un plan de conscience à un autre, voire même d’une dimension à une autre et d’un endroit à l’autre du cosmos, sans effort et sans contrainte. Or, l’attachement à la terre, au sens physique du terme (la force de l’attraction terrestre) a peu à peu fait en sorte que nos âmes aient fini par se densifier dans la matière et, donc, se retrouver emprisonnées dans un corps physique qui, lui, semble perpétuellement affecté par les « limites de durée » relatives à la troisième dimension. 


Depuis de nombreuses générations, des Maîtres spirituels sont venus sur terre tenter de lever le voile de l’oubli pour nous rappeler que tout cela n’est qu’illusion et qu’il nous suffit de nous reconnecter à la Source, à nos origines célestes, pour que cette force d’attraction illusoire n’ait plus de prise sur nous. Par leur témoignage vivant, leurs enseignements et leur sagesse, ils ont manifesté dans leur propre corps cette capacité disponible à tout être humain d’incarner son Essence divine. Et certains d’entre eux sont même parvenus à transcender la mort pour fusionner avec la Lumière dans tout leur Être…


Certains d’entre eux ont laissé des traces de leur passage : Jésus, Bouddha, St-Germain, etc. Mais combien d’autres sont passé inaperçus ? Il a été dit que, lorsque les feux de forêt ont fait rage en Australie dernièrement, des peuplades entières d’aborigènes ont disparu sans laisser de trace. Plusieurs affirment qu’ils ont péri dans le brasier, mais personne ne peut expliquer pourquoi l’on n’a retrouvé aucun cadavre, aucune carcasse… Se pourrait-il qu’ils soient tout simplement passés dans une autre dimension, non perceptible par nos cinq sens ?


Tous ceux qui ont lu « La Prophétie des Andes » comprennent cette allusion : à la fin du bouquin, lorsque le personnage principal et ses amis se retrouvent cernés par les militaires, ils se connectent les uns avec les autres pour élever leur vibration et, tout à coup, ils semblent enrobés d’un cocon lumineux qui les rend invisibles à leurs opposants.


Des êtres humains « ordinaires » ont aussi connu ce phénomène, comme par exemple, cette religieuse à Hiroshima qui était en prière lorsque la bombe a sauté tout près d’elle et qui s’en est sorti indemne. Ou cette autre femme qui, lors du tsunami en Asie, se trouvait en profonde méditation dans sa maison sur la plage… qui semble avoir été « contournée » par la vague meurtrière.


Coïncidences ? Légendes urbaines ? Miracles accordés aux personnes imbues de « sainteté » ? Et si nous étions actuellement tous face au même choix : être terrassé par la peur (quelle qu’elle soit) ou fusionner ensemble dans la Lumière ?


Il s’avère que, depuis des millénaires, notre expérience humaine nous a fait croire qu’il y avait bel et bien quelque chose à combattre : le mal, la noirceur, la mort… Cette énergie de lutte pour sa survie a engendré une scission  profonde entre l’âme (qui sait que tout est parfait) et la raison (qui sans cesse doute et se remet en question).


Et si ce qui se passe sur terre à ce jour était, en fait, l’occasion parfaite, délibérément choisie par notre âme, de nous inciter à dire oui à la Lumière qui transcende les limites humaines… de gré ou de force ? Et si notre Moi supérieur, conscient de la possibilité pour l’ensemble des êtres vivant dans la troisième dimension d’accéder ensemble au paradis sur terre, avait pris la décision de « donner un grand coup » pour que nous faisions le saut (quantique) tous ensemble ?


Méditez ceci : à l’intérieur de notre peur de disparaître se trouve aussi la peur d’apparaître, c'est-à-dire de révéler au monde la Lumière exceptionnelle qui nous habite tous. La noirceur, le mal, la douleur, la souffrance et la mort ne représentent en réalité que ces parties de nous, ces espaces présents en nous-mêmes affectés par le vide, le manque, l’absence de Lumière. La part de nous vulnérable à la peur demeure celle que l’on a négligé d’alimenter, de nourrir, d’abreuver d’énergie divine en nous-mêmes…


Se pourrait-il que nous soyons actuellement comme des graines que l’ont a mise en terre et qui craignent de se transformer, de devoir « mourir », pour enfin se libérer de la « coquille » qui nous emprisonne afin de finalement germer et porter fruit comme il se doit ? Que nous soyons telles des chenilles se voyant immobilisées et impuissantes, à la merci du premier trouble-fête, ne comprenant pas que les « murs » qui se referment autour d’elle sont en réalité les parois de la chrysalide qui lui permettra d’effectuer l’ultime métamorphose : devenir un merveilleux papillon, déployer ses ailes et prendre son envol pour sortir des limites terrestres pour aller butiner avec grâce de fleurs en fleurs, de dimensions en dimensions…


Or, le fait de se laisser « envahir » par sa pleine Lumière, de goûter à la plénitude divine, demeure à la fois notre plus grande aspiration et notre plus grande appréhension. La peur de la transformation, de la transmutation cellulaire, c’est la peur de disparaître: la crainte pour l’Ego de perdre le contrôle, de ne plus exister… La noirceur et la lumière sont donc les deux faces d’une même médaille, de même que la vie et la mort, apparaître et disparaître : lutter ou accepter ? Combattre ou s’élever ? Donner l’exemple ou se sacrifier pour les autres ? Survivre ou vivre pleinement ?


Telles sont les questions qui nous sont posées à l’heure actuelle. Peu importe la réponse que vous choisirez, votre âme sait que ce sera la meilleure solution pour vous ici et maintenant… sachant que la vie continue et continuera encore pour des éons, en ce monde comme dans les dimensions supérieures !


Ainsi, plutôt que de chercher à « aider » nos semblables, recentrons-nous sur l’essentiel : oser apparaître ! Appliquons-nous à fusionner avec le meilleur en nous-mêmes, à communier dans l’Amour divin pour rayonner de mille feux et éclairer, par notre présence, des milliers de consciences prêtes à nous emboîter le pas…


Tout est parfait ! Tout est merveilleux ! Tout est divinement synchronisé pour que l’avènement du Nouveau Monde prenne naissance ici et maintenant à l’intérieur de chacun d’entre nous.

Et, bien entendu, vos Frères et Sœurs de Lumières sont toujours là, à vos côtés, et ne demandent qu’à vous soutenir à chaque instant. Osez faire appel à eux pour retrouver la paix du cœur et la sérénité de l’esprit. Ces Présences Éternelles affirment que 2010 sera l’année de la RÉSILIENCE, le moment parfait où l’ensemble de la population terrestre prendra conscience de la capacité intrinsèque de chaque être humain à transcender ses peurs existentielles pour que se révèle en lui sa véritable Lumière, sa divine Quintessence, infinie et illimitée. Laissez-vous inspirer par eux pour, à votre tour, apparaître dans toute votre splendeur ici sur terre. Il en va du meilleur pour tous et chacun d’entre nous.


Avec tout mon amour,

Bianca Gaïa

 

 

 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 15 septembre 2009,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

 

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 13:54




Pas marre d'être une fourmi ?


Plus le tsunami 2012 s’approche, et plus ça va hurler dans la maison de vos habitudes. En effet, avant que la vague géante ne vienne s’affaler sur le littoral, la mer se retire profondément car aspirée par la vague à venir.


Eh bien, c’est ce qui commence à se passer. La marée devient si basse qu’elle met à découvert tout ce qui vous était caché avant. Autant dire que cela ne va pas être la joie pour la majorité d’entre nous.


Comme à toute marée exceptionnellement basse, on y verra des récifs, des cadavres en tous genres, une faune très active qui grouillait dans l’ombre, dans toute cette vase émotionnelle et institutionnelle.


Alors où vais-je en venir ? Simplement à vous prévenir que devant vous il y a une déprime réelle qui va se créer à l’image de la dépression vécue par la mer de votre inconscience. Procédons par étape….


N’avez-vous pas remarqué que l’être humain se comporte toujours comme une fourmi ? Quoi qu’il fasse, il se sent obligé d’être toujours en action. Avez-vous vu une fourmi se la couler douce au soleil ou dans un coin peinard ?


Pas du tout ! Elle nait, se met au boulot puis meurt…. Point de retraite, point de congés payés, point de week-end, etc…. Eh bien c’est identique pour l’homme de la 3D. C’est un esclave qui ne souhaite qu’être un esclave….


Quoi? Quoi? Laurent, tu déconnes ! Eh bien non, pas du tout, et je m’en vais vous donner quelques exemples bien frappés tout autant que votre cerveau puisse l’être !

1 – Etre au chômage quelle honte !


Regardez combien un individu se sent dévalorisé s’il n’est pas à la besogne. Il faut qu’il ait un job, un métier, afin d’être reconnu. Il mettra même toutes ses énergies pour bosser dur afin d’y arriver !


C’est devenu une telle obsession qu’il a créé le paraître (le par-être). Comme il ne peut pas être tout simplement, il va chercher toute sa vie à bosser afin de paraître acceptable pour ceux qui l’entourent.


S’il ne bosse pas, alors sa femme le regardera de travers, ses enfants diront que c’est un nul, ses amis qu’il est un tire-au-flanc, et les institutions qu’il est une charge inutile, un parasite….


Tout cela nous semble normal, mais il faut savoir que cela a été monté de toutes pièces pour nous asservir. Nous sommes tous des esclaves d’un système, et nous y croyons tellement fort que nous sommes prêts à nous battre, à faire la guerre et à détruire, juste pour avoir un travail afin de nous reposer dans une cahute plus ou moins confortable.


Certes, on a fait des règlements style “code du travail” pour éviter que l’on nous maltraite trop à l’image des temps où nos ancêtres ont fait toute leur fortune grâce à l’esclavagisme et à la traite des noirs.

Vous vous pensez protégé jusqu’au jour où vous découvrirez que vous n’avez été qu’un pion parmi des milliards d’autres, juste pour le bien de quelques-uns. Attendez seulement de traîner à l’ANPE pendant 3-4 ans, et vous verrez dans quel état mental et émotionnel vous serez (cf Comment réagir face à une perte d’emploi 1 et 2).


Facile de dire, non pas pour moi. Je suis plus fort que tout cela ! Eh bien, pas de problèmes, car vous allez l’expérimenter très bientôt. En effet, la mer va se retirer suffisamment loin pour que vous voyiez combien était organisé le système pour vous faire croire que vous étiez à la plage pour des vacances…


Le réveil sera difficile, mais de toute façon il se fera. Alors, serez-vous parmi ceux qui monteront sur les hauteurs (la 4D5D) pour voir comment la plage 3D va se faire engloutir par le tsunami des nouvelles énergies ?


Peut-être, peut-être pas… car tout dépendra de votre volonté à être conscient de ce qui se passe. Oui, vous allez probablement perdre votre job, votre salaire, vos sécurités matérielles mais avant vous perdrez quelque chose de plus important mais ça j’en reparlerai plus loin !

2 – Oui, mais je suis un spirituel !


Très bien mon ami, mais as-tu vu sous quel angle tu fais ta démarche spirituelle ? Oui bien sûr, sauf que…. tu continues à utiliser les mêmes règles de la 3D : celle de la fourmi (cf Vérités sur le fameux discernement spirituel).


En clair, “maintenant que j’ai vu que j’étais manipulé par un système, par les forces de l’ombre, alors je vais travailler pour devenir un être de lumière, un artisan de lumière, etc…”.


C’est super, non ? Sauf qu’au lieu d’être dans un plateau de la balance, celui des bosseurs pour les sous, vous sautez dans l’autre plateau celui des bosseurs pour l’illumination-ascension. Est-ce mieux ? Pas vraiment ! (cf Précisions sur le fameux “rester centré”)

En effet, en voulant vous nettoyer, en voulant suivre des protocoles de reconnexion au divin, en voulant prendre le bateau de la 4D5D, vous ne faites qu’exprimer que vous n’êtes pas sorti de la mentalité de la fourmi.


Pour cela, il suffit de voir combien de peurs vous générez rien qu’à l’idée que vous ne soyez pas prêt pour l’ascension. Les doutes fusent dans tous les coins pour arriver au résultat suivant : Suis-je à la hauteur ?


Vous comprendrez, même si vous le refusez mentalement, que si vous êtes envahi par ces peurs et doutes, ou toute appréhension similaire, c’est parce que vous êtes encore dans le paraître.


Paraître cool, paraître zen, paraître aimant, paraître “branché”, paraître d’une certaine manière supérieur à ceux qui ne savent pas et qui ne comprennent rien à votre argumentation. Oui, désolé, mais comme vous voyez, le jeu n’a pas changé quand bien même vous étiez persuadé du contraire !


Alors où se trouve la solution ? Le lâcher-prise, le rester centré, l’écoute de notre cœur, la mise au placard du mental-ego ne sont-ils pas ce qu’il faut faire pour y arriver ?

Oui, oui, mon ami mais avant il va falloir tomber le bleu de travail. Il va falloir abandonner l’idée que ton mental pourra diriger tout cela comme il le faisait précédemment pour que tu “gagnes” ta Vie.


La Vie n’est pas les sous, n’est pas la maison, n’est pas les vacances, n’est pas la famille, la femme, les gosses ou les diplômes. La Vie se fout de tout cela pour la simple et bonne raison c’est qu’elle EST, alors pourquoi chercherait-elle à paraître ?


Bon, d’accord…. mais tout cela n’est que du baratin, car il faut quand même payer son loyer, sa baraque, ses traites, sa bouffe, etc…. C’est vrai tant que vous êtes dans la piscine de l’illusion où c’est la bouée de l’argent qui vous maintient la tête hors de l’eau.


Puisque les gens ne peuvent être (puisqu’ils ne peuvent nager dans l’Etre), ils barbotent dans le paraitre. Alors c’est à celui qui aura la plus belle bouée, à celui qui pataugera le plus fort pour intimider les autres.


Tout cela c’est super, mais la piscine va être vidée sous peu par le Sans Nom alors que vont devenir les pataugeurs de la 3D quand il n’y aura plus d’eau ? Que feront-ils de leur bouée, à quoi servira la planche à sauter ?


A rien, strictement rien, puisque sans eau, une bouée, et même un slip de bain, ne vaudra plus rien. Comprenez-vous alors pourquoi il nous est demandé de lâcher-prise ? C’est parce que la baignade sur le bord de mer ou la piscine de la 3D va se terminer tout simplement et cela que vous soyez d’accord ou pas !


Alors, maintenant je vais vous dire comment les choses vont se passer afin que les gens redécouvrent ce que veut dire Être, ce que veut dire l’amour inconditionnel, ce que veut dire le véritable partage, ce que veut dire enfin le vrai respect de la différence !


Stratégie des anges – étape 1


Puisque chacun est heureux de continuer à patauger, il faut commencer à vider l’eau de la piscine afin que la boue du fond remonte à la surface. Ainsi, l’enthousiasme de vouloir continuer à patauger va s’estomper progressivement.


En effet, n’avez-vous pas remarqué que plus le temps passe et plus les gens sont tristes et manquent de joie ? C’est la conséquence directe de ce vidage énergétique de la 3D. Bientôt, partir en vacances va devenir douloureux tant on ne sera pas bien dans notre peau.


Le malaise, l’insatisfaction vont prendre le pas sur l’insouciance. Le paraître va se prendre du plomb dans l’aile afin de forcer les baigneurs à délaisser les bouées de leurs illusions. La vérité du fond va remonter à la surface ou plutôt c’est la surface qui va aller au fond….


C’est évident que l’eau claire des lagons va devenir un rêve tant l’eau boueuse de la piscine 3D va devenir insupportable. C’est vrai que lorsque les cadavres cachés vont commencer à affleurer la surface, les odeurs seront au rendez-vous !


Dit autrement, quand tout ce qui nous était caché par les forces de l’ombre, et tous ceux qui nous manipulaient, va faire surface (les scandales), ça va éclabousser dur dans le public, surtout celui qui était publiquement irréprochable !


En clair, les peuples vont se lever en se disant bien qu’ils étaient dans un monde de merde mais qu’ils ne savaient pas trop pourquoi. Leur cœur leur disait un truc pendant que leur mental leur en disait un autre…


Il faut donc prévoir une réaction basique (donc instinctive et violente) de ceux qui vont comprendre que la bouée du paraître pour laquelle ils auront bossé toute leur vie ne vaudra plus un kopeck, ça va faire mal !


Cette réaction toute préhumaine va donc “balayer” l’illusion de la 3D mais pour faire quoi d’autre ? En effet, dites à une fourmi qu’elle n’a plus aucune obligation de boulot, et je peux vous garantir qu’elle va avoir un super-méga-blues ! Ceci l’entrainera vers l’étape suivante :


Stratégie des anges – étape 2


Que peut donc faire une meute de fourmis totalement désœuvrées et sans chefs (puisqu’elles ne sont plus vraiment des fourmis mais pas encore autre chose) ? Elles vont donc être obligées d’y aller au feeling, puisque mentalement tout aura été détruit, ou en cours de l’être !

Comme vous pouvez le deviner, le lâcher-prise sera maximal à beaucoup de niveau, et la reconnexion au cœur se fera presque par magie ! Les fourmis vont donc redécouvrir ce que veut dire être dans l’instant présent.


Plus de boulot, plus d’horaires, plus de vacances, plus rien à quoi s’accrocher. Juste à vivre chaque instant, l’un après l’autre, avec pour unique désir de celui de trouver une solution, une lumière dans cette noirceur qui les habitera (cf Comment réagir face à une perte d’identité ?).


C’est alors que ceux qui auront déjà muté, je veux dire ceux qui auront déjà un pied dans la 4D5D, se verront regardés différemment. Imaginez une fourmi sifflotant la légèreté de l’être, le sourire aux lèvres et radiant comme un luminaire en pleine nuit !


Il ne se passera pas bien longtemps pour que les fourmis désœuvrées commencent à venir voir le lampadaire ambulant en lui demandant : “Pourquoi n’es-tu pas comme nous ? Qu’as-tu découvert que nous ne savons pas ?”


Contrairement à ce que vous pensez, la fourmi lampadaire ne sortira pas sa bible de grandes théories et son parcours personnel. Elle rayonnera tout simplement ce qu’elle est et dira à sa manière les choses suivantes à quelques choses près…


“Mes frères, je sais ce que vous endurez maintenant, car je l’ai vécu juste avant de découvrir que chez les anges le travail n’existe pas. Je leur ai demandé si dans les autres mondes il y avait des travailleurs comme nous, et ils me répondirent “non, aucun !“.


Surpris par leur réponse, je leur demandai comment ils pouvaient bien faire pour avoir de l’électricité à la maison, de la nourriture dans les magasins ainsi que tout le nécessaire pour vivre décemment. Ils me répondirent : tout cela nous est donné par le Sans Nom.


Dans les débuts je n’ai rien compris à l’affaire, car cela voulait dire que tout était gratuit. Je me suis dit que cela sentait l’arnaque, mais vu le désespoir dans lequel je baignais, j’ai quand même voulu en savoir plus alors je leur ai demandé de m’en dire plus.


Ils me répondirent ''que c’est en reconnaissant notre unicité que nous pouvons comprendre véritablement que nous ne sommes qu’une cellule parmi toutes les autres. Ce faisant si chacun ressent ce qu’il est vraiment, alors sa petite voix lui dira ce qu’il doit faire pour la communauté dont il fait partie.


Nous ne voyons pas une tâche comme un travail, un labeur à faire qui demande une rétribution pour vivre mais l’inverse. En effet, c’est en offrant notre service, et cela sans aucune condition, que nous ressentons l’amour inconditionnel.


Nous ressentons que c’est dans l’esprit de service que notre joie d’être s’illumine. En offrant notre force de vie pour le bienfait de tous, la loi de résonance entre en action. Alors, nous recevons au centuple ce que nous avons offert avec notre cœur, notre esprit et nos bras.


Plus nous donnons et plus nous recevons en retour, mais pas forcément dans les mêmes énergies comme l’argent sur Terre. L’argent n’existe pas chez nous, car pour vous actuellement certains pays sont riches parce qu’ils exploitent leurs frères vivant dans les pays pauvres.


Bien que la somme de travail soit identique, un homme sera payé 20€ dans un pays pauvre tandis qu’un autre le sera à 1.000€. Par cette simple opération, tout homme est l’esclave d’un plus riche que lui.


Chez nous, nous avons troqué l’argent avec l’amour. Nous avons découvert que plus un individu exprime sa dévotion au Sans Nom plus il reçoit en retour. Alors, chacun selon ses capacités offre ce qu’il a de meilleur en lui sans rien demander en retour. S’il a un besoin, il exprime sa demande, et spontanément quelqu’un la captera .


Aucun service ne se fait payer chez nous, car c’est un privilège de servir le Sans Nom, et donc tous nos frères. Nous sommes Lui et Lui c’est nous. Chez vous, votre séparativité fait que vous vous faites payer car vous avez la croyance du manque.


Par votre attitude du manque, l’abondance vous fuit d’où cette compétition et cet esclavagisme (moderne ou pas). Vous êtes, et vous cautionnez, la propre corde qui vous étrangle.


Alors chère fourmi, au lieu de travailler pour toi, pour ta survie, pour ton confort, pour ton bien-être qui ne sont que la face cachée de tes peurs, de ta déconnection du Sans Nom, ne travaille plus et ne cherche plus à remplir ton compte bancaire, car ce dernier n’est que l’aboutissement de ceux qui t’ont asservi.


Libère-toi de tes chaînes, de tes croyances et commence à expérimenter l’abondance du divin. Offre tes services sans aucune idée de retour, et œuvre dans la foi que ta contribution est pleinement accueillie à son juste niveau.


Alors quand un frère te demande, offre le lui, et ainsi, tôt ou tard chacun offrira ce qu’il sait faire le mieux à qui a besoin. Ainsi chaque chose qui est faite est faite avec amour et avec gratitude car c’est un don.


C’est ainsi que nous sommes passés d’une économie basée sur l’esclavage à une économie de partage. Tout s’équilibre naturellement, car chacun œuvre individuellement mais pour le collectif, et non à l’inverse comme chez vous, où le collectif est utilisé pour enrichir certains individus, seulement.


En notre monde, il n’existe pas de job, de métiers comme chez vous et encore moins de tarifs, de syndicats, de TVA ou d’impôts. Rien, absolument rien ne peut prélever quoi que ce soit, car nous œuvrons dans l’amour, dans le partage, dans le respect mais surtout dans l’abandon de notre bien-être selon les voies du Sans Nom.


En étant ce que nous sommes, nous sommes alors conscients que nous faisons partie d’une chaine infinie où chaque maillon a son importance. Ceci règle donc définitivement la notion de compétition, de comparaison entre les êtres, et donc de racisme.


Grâce à cela, nous ressentons profondément ce que veut dire le respect de toute forme de vie, car rien n’est inutile, rien n’est là par hasard et rien ne sert à rien. Quand chacun découvre sa propre voie, il devient alors la lumière qu’il doit être, et est ainsi la facette unique que le Sans Nom a voulu qu’il soit.''


Après avoir entendu cela, je l’ai mis en application, avec plus ou moins de difficultés, envers et contre tous, et maintenant je sais que le sans Nom nous aime, chacun d’entre nous sans aucune distinction, quoi que nous ayons fait.


Ce qui importe pour lui est que vous deveniez ce que vous avez toujours été : un Maître. En effet, avant d’être ici sur Terre dans la densité, vous étiez un Maitre de la théorie, un Maître du concept, et vous êtes venus ici pour devenir un Maître du Vécu, ce qui est le but ultime du Sans Nom.


De la Lumière vous avez pénétré la noirceur de la densité afin de redécouvrir votre véritable identité lumineuse. Cette expérience vous aura enrichi au point d’avoir vécu véritablement ce que vous aviez créé dans votre imagination.


Chacun de vous, chacun d’entre-nous, est un Maître unique qui saura ce qu’il est, en ayant vécu ce qu’il n’était pas. Vous avez épousé la séparation pour vivre la réunification.


Qui connaît la douleur de la séparation d’avec le sans Nom, connaîtra l’extase des retrouvailles. Il en sera changé pour l’éternité de toutes les éternités. Alors mes frères (et sœurs), redécouvrez le don au quotidien, et vous retrouverez ainsi la joie au quotidien.

L’espoir est contagieux tout comme l’est la joie, alors sortez de votre torpeur, relevez les manches du cœur, écoutez ce qu’il vous dit et balancez toutes les bouées du paraître car maintenant nous sortons de la piscine de la 3D pour aller dans l’océan de la plénitude de l’être.


Laurent DUREAU                                                                             

 

 

 

  source: laurent.dureau.fr

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans DIVERS
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 19:04

Canalisation de Sereti, Guide bleu de Sirius

 

14 août 2008



Je suis SERETI. Hommage et salutations. Au commencement de la vie manifestée était le Verbe. Au commencement de la vie non manifestée était la forme. Toute forme est préexistante à la manifestation. Les états multidimensionnels de vie sont tous, sans exception, inscrits dans une forme. Les échelons les plus denses, appelés incarnations, sont les formes les plus complexes. Les échelons dimensionnels les plus élevés se résument essentiellement en deux formes : triangles et ronds. La complexification des niveaux dimensionnels est responsable de cette simplification de forme. Les formes les plus élevées en vibration sont les plus riches en mémoires.


Je vous connais tous, non pas en votre individualité incarnée, mais en votre Essence, en votre Lumière et en votre éternité. La vie est un processus graduel dans le temps et dans l'espace. Cette graduation de la vie passe, à des moments donnés, extrêmement rigoureux, par des phases d'inversion et de simplification de forme. Votre Essence est dorénavant marquée, en votre individualité, de la présence de 4 colonnes correspondant à des formes d'énergie particulières ancrant en vous les nouvelles potentialités. La gradation de vie est donc expansion infinie se traduisant par une contraction de forme.


La forme est indéfectiblement, dans tous les espaces dimensionnels, liée aux mouvements. Il ne peut y avoir dimension et vie sans mouvements. Tout mouvement présente des étapes successives de déploiement et de reploiement. L'expansion permanente de vie s'accompagne d'une contraction équivalente de la conscience. Plus la conscience se concentre, plus l'expansion est grande. Il y a donc mouvement inverse de l'expansion et de la conscience. La conscience dite la plus large est celle qui se concentre le plus. Elle nécessite alors une simplification de la forme afin de rendre compte des multiples champs de cohérence du vivant. L'ultimité de la forme, appelée Dieu, est le point. Le point contient en lui la totalité des univers infinis. Toute forme montant en gradation de conscience sur les espaces dimensionnels va aller vers le triangle et le rond. Vous venez du point. Certains d'entre vous ont transité par les formes les plus simples. Certains, non. Certains sont passés par des manifestations particulières appelées, en cet espace solaire, les géants, les Elohims et les Dieux. Chaque chemin, chaque conscience, est unique en ses développements, en ses manifestations, en ses évolutions. Seuls les formes et les cycles sont fixes. Ils se définissent par la 1ère impulsion permettant au point, pensée et cœur de Dieu, de s'extérioriser dans le rond. Les formes sont sous-tendues et créées par des vibrations diverses de la Lumière. Je devrais dire des Lumières. Il existe, en effet, autant de Lumières que de dimensions. Selon votre terminologie, la Lumière physique n'est pas la Lumière astrale. La Lumière astrale n'est pas la Lumière causale. La Lumière causale n'est pas la Lumière de la cinquième dimension. Les règles de propagation de la Lumière obéissent aux lois inhérentes aux dimensions. Il existe des limites de propagation en vitesse, intensité et direction, pour les Lumières. Ainsi, en incarnation, parmi les peuples de toutes races et de toutes origines, trouver la Lumière correspond à l'irruption de la Lumière immédiatement au dessus dans l'espace dimensionnel de vie considéré.


Les propriétés inhérentes à chaque dimension de la Lumière (et en particulier de celle de la dimension immédiatement supérieure à l'incarnation), est de provoquer une modification brutale des champs de forme et de ce qui sous-tend votre forme en incarnation que vous appelez ADN. L'évolution est graduelle mais cyclique. Ces cycles sont définis de manière géométrique selon ce qu'on pourrait appeler temps / espace, n'étant pas assimilable à ce qu'on pourrait appeler votre temps où des évènements, par nature cycliques, concernant les orbes planétaires et les rayonnements des soleils, viennent résonner ensemble, permettant à la conscience et aux consciences dans une forme, de passer au niveau supérieur dans celui dans lequel elles évoluaient. Comme vous le savez, vous êtes à ce moment. La particularité de ce moment est sous l'influence d'un certain nombre de mouvements appelant une destruction de ce qui est construit précédemment. Cela est valable dans les mondes de l'incarnation comme dans les mondes de gradation dimensionnelle beaucoup plus élevée. Le mot destruction ne doit pas être pris dans une acception polarisée négativement. Bien au contraire. Toute destruction de forme aboutit à une nouvelle forme de la même façon que, quand votre Essence abandonne un corps et une fonction de forme à laquelle vous avez adhérée, par projection à l'intérieur de celle-ci, de votre banque mémorielle, vous savez pertinemment que cette forme n'est pas éternelle. De la même façon, les dimensions vous apparaissent comme non éternelles mais elles le sont. Ce n'est que la conscience qui change de point de vue.


Les lois de l'attraction, en votre dimension incarnante, font que vous êtes attachés à la forme. Cela est voulu mais vous êtes en fin de forme. De la même façon que de nombreuses civilisations sont nées, ont crû et sont mortes sur cette planète, l'humanité technologique (où vous avez utilisé de façon abondante les ressources de matière) est aujourd'hui arrivée à son terme. Vous devez ne pas être attachés aux formes, quelles qu'elles soient, aussi bien à la vôtre qu'à celle que vous avez créée dans les différents champs possibles de l'incarnation. Il ne s'agit en aucun cas d'une tragédie (au sens où vos ancêtres l'entendaient), encore moins d'une punition (eu égard aux agissements de certains), mais bien d'un saut évolutif. Ne voyez aucunement les erreurs soi-disant commises par certains, encore moins celles que vous vous attribuez. Elles n'existent pas. Seule existe l'expansion continuelle et la contraction de la conscience. Comme l'ont dit et répété de très nombreux grands êtres venus sur ce monde : vous n'êtes pas cela, vous croyez l'être et y êtes donc attachés. La première chose qu'une Lumière incarnée en des mondes de l'incarnation s'aperçoit quand elle quitte l'incarnation c'est qu'elle rentre en vérité et qu'elle sort de l'illusion. S'extraire de l'illusion est le but de l'expansion. L'intégration d'un niveau (ou d'une gradation dimensionnelle inférieure à une dimension donnée) consiste à retirer la conscience de celle-ci. Ainsi, lors de l'étape appelée la mort, vous pensez que c'est vous qui mourez mais en fait il s'agit de l'illusion qui meurt. Vous êtes dans une matrice, vous n'êtes pas la matrice. La seule réalité est l'expansion de la Source. La difficulté réside dans le côté ardu de la déprogrammation de ce que vous croyez être. Dans le cas de la mort cela est simple car le monde disparaît d'un coup. Dans les processus de fin de cycle, le monde ne disparaît pas, il se transforme sous vos yeux.


Vous êtes donc à cheval sur deux possibilités dimensionnelles et vous avez le choix de suivre l'une ou l'autre. Vous ne devez donc absolument pas émettre la moindre inquiétude ou agitation par ce processus qui arrive maintenant en son terme. Ces cycles ont été gravés de tous temps par toutes les civilisations ayant laissé marques sur cette planète. Ils correspondent à la précession des équinoxes, appelée en ce système solaire, la respiration de Brahma, durant 52 000 ans. Vous avez achevé un cycle. Le monde manifesté est lui aussi arrivé à son terme. Cette connaissance existe depuis toujours. Les destructions sont appelées, de l'autre côté, les créations. En ces périodes de changements dimensionnels chaque chose, chaque être, chaque conscience est à la place parfaite qu'elle doit occuper. Il n'y a là-dessus aucun doute possible à émettre. Le doute, s'il existe, est uniquement lié à la peur de la destruction de la forme. Les incarnations extensives prises en cette dimension aboutissement toujours à cela. Une fois de l'autre côté, les choses vous apparaîtront comme éminemment différentes. Ce qui exprime en vous appréhensions, doutes, n'est qu'une partie limitée de votre entité. Il existe en vous des secteurs d'immortalité où la conscience est totale, où la connaissance est totale. Le processus d'éveil consiste à réveiller et à révéler ces secteurs.


Ces secteurs, indépendamment de créer des conditions de conscience particulières liées à la notion de joie, d'immortalité, de transcendance, sont autant d'éléments qui viennent, le moment venu, afin de faire dépasser la peur de l'anéantissement qui n'existe nulle part. La mort, telle qu'elle est vécue dans vos incarnations, correspond à la disparition d'une forme ou du monde, permettant la sortie de la matrice. A chaque sortie de matrice vous gagnez en Lumière, même si vous chutez, car l'expérience est au-delà de la connotation heureuse ou malheureuse : elle augmente, in fine, la quantité de Lumière. Le mouvement de la conscience demandé dans ces moments de changement de gradation dimensionnelle qui est à observer est celui de tourner, le plus possible, vos activités dites de vie sur votre intériorité. Vous remarquerez (cela est valable dans votre civilisation mais aussi dans d'autres civilisations, dans ce même cycle dimensionnel, aujourd'hui disparues, mayas, aztèques, égyptiennes et bien d'autres) que ces civilisations ont tenté, chacune à leur manière, au moment de leur disparition, de faire croire à l'ensemble des peuples qu'il y avait autre chose que le spirituel. Cela est faux. Votre monde n'échappe pas à la règle. Vous êtes abreuvés d'images fausses. Vous êtes abreuvés de désirs créés de toutes pièces. Vous vous nourrissez de fantômes encore plus irréels que votre vie.


Le sens de l'éveil de conscience permettant l'intégration dimensionnelle supérieure est de vous tourner, de vous retourner vers l'intérieur. Ce retournement vers l'intérieur n'est pas uniquement ce que vous appelleriez méditation ou prière. C'est bien plus une dynamique où votre conscience est tournée sur votre vie intérieure au sens le plus large. Cela concerne aussi bien certaines formes de rêves (qui sont en fait la réalité) que votre aptitude à vous regarder vous-même, à observer la façon dont vous fonctionnez et à vous découpler des créations absurdes de votre fin de monde. La solution est donc intérieure et exclusivement intérieure. Le lieu de la survie et de la mémoire est au centre de la forme que vous occupez. Il y a la totalité des mondes non encore révélés, non pas ailleurs, mais au centre. Il vous appartient, par un acte d'adhésion, de tourner le plus souvent possible votre conscience vers l'intérieur, à ce niveau là, la seule clé possible à la gradation dimensionnelle. Par rapport à ces mécanismes dont je viens de vous entretenir s'il est des interrogations qui demeurent, de manière générale et surtout pas individuelles, je suis prêt à tenter d'y répondre pour un laps de temps relativement court.


Question : quelle est la meilleure façon de vivre ce retournement intérieur ?

 C'est en quelque sorte une gymnastique à la fois de votre mental et à la fois de votre conscience. Accordez-vous des moments de silence extérieur. Accordez-vous des moments de repli de ce monde. Il n'est pas question pour autant de ne plus rien faire dans ce monde mais de prendre conscience de cet intérieur. Tout est fait dans vos vies pour vous éloigner de l'intérieur. Absolument tout. Cela est voulu. Il ne s'agit pas d'une quelconque force que vous appelleriez noire mais tout simplement d'une force de résistance, fort logique.


Question : vous avez dit : « une fois de l'autre côté les choses vous apparaîtront comme éminemment différentes ». En quoi seront-elles différentes ?

Dans leur déroulement, leurs couleurs, leurs formes, leurs manifestations.


Question : en quoi cela sera différent dans le déroulement ?

Dans le déroulement de la vie elle même. Mais tout sera éminemment différent. Aucun repère que vous connaissez n'existe et pourtant vous rentrez chez vous. Je ne peux pas vous faire de description autre que la description générale que j'en ai faite quant au processus.


Question : y aura-t-il des êtres de 5ème dimension présents pour nous aider à commencer cette nouvelle vie ?

Et bien d'autres. Dans ces fins de cycle il n'y a pas que des êtres de 5ème dimension que vous croiserez. N'oubliez pas que la gradation dimensionnelle qui vous fait sortir de cette dimension d'incarnation s'accompagne d'une disparition totale de ce qui vous était voilé. Ainsi vous percevrez, par différents canaux, la présence de ce qui est appelé « frères de l'espace », « intra-terrestres », « archanges », « anges », sous différentes formes, de différentes dimensions, qui seront visibles.


Question : ce retournement réalisé correspond-il à des retrouvailles ?

Cela est tout à fait le mot adéquat.


Question : est-il exact que certains Élohim auraient chuté ?

Certains d'entre eux, en cette incarnation, ont décidé d'aller encore plus loin dans le processus appelé la chute mais qui n'est pas une chute au sens où vous l'entendez. Il s'agit d'une descente dans des sphères encore plus incarnées et encore plus denses que celles que vous expérimentez. Néanmoins, la mémoire de ce qu'ils sont, un jour, en d'autres lieux, se révélera. Il n'y a pas chute au sens négatif. De même que vous-même avez chuté dans cette dimension. Cette chute n'est ni une punition ni un désagrément. C'est une expérience


Question : pour vivre cette nouvelle vie nous faudra-t-il un apprentissage ou cela sera instantané ?

Dans tout processus nouveau il existe un apprentissage. Néanmoins cela sera, de toute façon, des retrouvailles mais de la même façon qu'à chaque réveil à chaque matin, vous faites le réapprentissage de ce que vous êtes.


Question : le zéro mathématique serait l'archétype de Dieu représenté par le point ?

Cela en est la meilleure approche dans le monde incarné dans lequel vous vivez.


Question : vous avez parlé de « l'Amour de Dieu » et « la pensée de Dieu ». Ce sont 2 sphères différentes ?

Oui. Cela rejoint l'interrogation précédente. Vous avez ce qui est appelé l'émanation la plus haute : en langue sacré cela s'appelle Kether, la couronne existante dans les 4 mondes : monde des émanations, monde de la création, monde principiel et monde originel. On pourrait penser que cela est la Source. Mais au-delà de cela se trouve quelque chose qui est appelé « ce qui est au-delà de la Lumière : Aïn Soph Aor ». Cela ne peut être appelé autrement que « ce qui est au-delà de la Lumière ». Il s'agit de la pensée de Dieu.


Question : toute création et toute émanation descend de cette pensée de dieu ?

Oui.


Question : est-ce le Aïn Soph Aor que nous devons retrouver en nous-mêmes ?

Contentez-vous de trouver votre Source, c'est-à-dire Kether.


Question : vous avez dit « avoir conscience de notre individualité ». Cette même conscience existe dans la sphère de la pensée de Dieu ?

Il ne peut en être autrement.


Question : pourriez-vous nous parler de Dahat ?

C'est un lieu dont rien ne peut être dit. Je ne suis pas là non plus pour m'exprimer sur ce concept. Vous êtes dans une fin de cycle où beaucoup de choses liées à la connaissance vous apparaîtront mais attendez que cette connaissance apparaisse. N'allez pas la chercher à l'extérieur, que cela soit dans les livres, que cela soit dans des modèles, je répète que tout ceci est à l'intérieur de vous.


Question : de votre point de vue, qu'est ce qui gêne le plus aujourd'hui l'accès à notre intériorité ?

Cela pourrait être différent pour chacun et chacune d'entre vous. Néanmoins, je réitérerais ma réponse, en disant que le monde est fait pour vous détourner de l'intérieur et en particulier le monde technologique dans le quel vous vivez.


Question : pourriez-vous nous instruire sur la Jérusalem céleste ?

Simplement 2 phrases : la Jérusalem céleste est un archétype. Son apparition signe la fin d'un temps. Elle est la quête de votre éternité et de votre Source. Elle est un véhicule transdimensionnel bâti de telle façon qu'elle puisse apparaître à la conscience en certaines phases, tel que cela a été lors de l'initialisation de cycles dans lequel vous êtes, ayant démarré il y a 52 000 ans.


Question : cet archétype se présentera sous une forme particulière ?

Il s'agit, par certains côtés, de ce que vous appelez la colombe ou la Merkabah. C'est un vaisseau de Lumière.


Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.


Recevez hommage et salutations. Je terminerai sur ces mots : cherchez à l'intérieur.


source: autresdimensions.com

 

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Le Lutin Malicieux
  • Contact

Recherche

Archives

Liens