Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 19:58

dauphin-1--776468.jpg

 

 

 

 

 

Naissance d'un bébé sous le regard d'un dauphin


 

Les enfants nés dans l'eau avec pour sages-femmes des dauphins, du moins en Russie, sont tous des enfants extraordinaires.

 

Pas un de ces enfants n'a un quotient intellectuel inférieur à 150 et ils ont tous un corps émotionnel extrêmement stable et un corps physique incroyablement résistant….

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=ThRxc68RnRY&feature=player_embedded


 

http://fantastiquephoenix.free.fr

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Santé
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 18:24

Laurent DUREAU

 

 

 

 

Eclaircissements sur 2012 et après…




Plus 2012 approche, plus les Nouvelles Énergies font leur œuvre, et plus une forme de questionnement et d’inquiétude fait jour dans la tête de nombreuses personnes.


C’est vrai qu’à la vue de ce qui se passe et va se passer dans les mois à venir, je comprends que les genoux commencent à claquer, ou du moins à devenir fébriles… Alors, ne parlons pas du mental qui accélère le gite…


Ce qu’il faut comprendre, c’est que plus on secoue le tapis et plus il y a de poussière qui va nous rendre aveugle et plus on va tousser, sans compter que l’on risque de perdre l’équilibre gravitationnel.


Prenons donc dans l’ordre… La toux va se matérialiser sous la forme d’inconforts physiques entrainant des symptômes plus ou moins connus dont j’ai parlé dans Rappel et mise à jour des symptômes 4D5D. Je ne vais pas me répéter.


Deuxièmement, notre mental de 3D va se faire secouer dans sa façon de voir les choses, d’où cette cécité qui va obligatoirement entraîner un questionnement sans fin dont il est un expert reconnu.


Un tricoteur reste un tricoteur, et il ne sait faire que du tricot. Traduit différemment, notre mental de 3D, spécialiste des peurs dues à des ignorances profondes, ne peut que fabriquer de nouvelles peurs à cause toujours de son ignorance viscérale.


Cette ignorance caractérisée lui vient tout naturellement du fait que sa “logique”, ses “croyances”, tout comme son ego, lui interdisent d’ouvrir les volets pour se renseigner. Donc bouclé sur sa certitude qu’il a raison, il enfante lui-même sa propre déchéance…


En conséquence, toussant comme un malade, la tête aussi dure qu’un caillou, il en perd l’équilibre au point qu’il ne peut se raccrocher qu’à ce qu’il sait… Or, c’est là que le bât blesse justement…


En voulant se raccrocher à du “connu”, il accélère son déséquilibre, ce qui le conduit tout justement à paniquer encore plus fort ! A ce jeu-là, on comprend qu’il va mordre la poussière et qu’il sera mis au sol…


Ce n’est que lorsqu’il sera dans la position horizontale qu’il se rendra compte qu’il faut qu’il tourne le museau vers le Ciel. Car, s’il a le nez planté dans le gazon, la terre, le concret, la matière, il va s’asphyxier et ce sera la tombe assurée pour lui, et donc la fin du jeu.


En clair, il sera contraint, s’il lui reste encore un brin de lucidité et de force, de se retourner face vers le Ciel et de dire “Mon Dieu, sauvez-moi du merdier dans lequel je suis car j’ai péché d’orgueil !”.


C’est alors qu’un vaillant illuminé viendra lui demander “Vous allez bien monsieur ?” et il répondra “Vous êtes qui, vous ?”. Alors sur un ton d’une douceur surprenante et d’une paix radiante indicible, il entendra “Je suis celui que vous n’avez jamais voulu voir et que vous avez bien souvent traité de fou.”


Comprenant qu’il n’a pas beaucoup de choix pour s’en sortir, le mourant acceptera de recevoir le masque à oxygène du respect. Les premières inhalations brûleront l’intérieur de ses certitudes égotiques les plus grossières, et, au fur et à mesure, il commencera à ressentir qu’il peut ouvrir les paupières de son cœur.


Il sentira en lui comme un apaisement, comme si la vie revenait et lui apportait tout ce qu’il a vainement cherché toute sa vie durant. Sa panique intérieure commencera à se calmer, car enfin il se sentira en confiance et il sera prêt à entendre ce qu’il avait toujours refusé d’entendre.


C’est ainsi que l’illuminé, habillé de son habit de Lumière, commencera à le faire asseoir afin qu’il prenne conscience qu’il est encore capable de se verticaliser, de prendre son destin en main et de pouvoir peut-être remarcher comme un être humain ayant retrouvé toute sa dignité.


Alors dans l’après 2012, que va-t-il se passer ? Eh bien c’est simple… Tous ceux qui auront accueilli les Nouvelles Énergies se retrouveront être les infirmiers de Lumière de ceux qui étaient encore dans la noirceur du monde de la 3D.


Donc, savoir physiquement ce qui se passera sur Gaïa est sans importance, car il sera demandé à chacun d’être lui-même afin qu’il puisse faire œuvre d’humanité envers ses frères, preuve de partage et d’attention.


Que le tapis de nos continents se fasse secouer, que les eaux viennent se déverser pour laver, les illuminés deviendront la lessive active sous le balai-brosse du soleil central qui coordonnera l’œuvre de nettoyage.


La planète s’arrêtera-t-elle de tourner ? On s’en fout ! Que la nuit ou le jour semblent devenir une éternité… On s’en fout ! Que l’on manque d’eau, de nourriture ou d’essence pour la voiture… On s’en fout !


L’heure ne sera plus aux questionnements, aux projections afin de se faire peur, ou aux malheurs qui pourraient nous tomber dessus. L’heure sera à être dans l’ici et maintenant en suivant ce que nous dira notre petite voix.


Elle sera notre talkie-walkie avec toutes les entités qui nous viennent en aide, qu’elles soient de la confédération galactique, de l’intra-terre ou d’ailleurs (on s’en fout), et elle sera alimentée par l’énergie du véritable amour inconditionnel.


Ne pensez pas que nos frères d’ailleurs viendront nettoyer notre merdier. Ils ne sont pas les éboueurs cosmiques qui interviendront sur un claquement de doigt Urantien. Non, ils apporteront la coordination pour que l’équipe au sol soit la plus efficace possible.


Oui, je dis bien l’équipe au sol, car nous sommes des anges incarnés venus en ces temps précis pour faire le ménage sur une expérience passée afin d’en construire une encore plus belle.


Alors, que va-t-il se passer après 2012 ? Eh bien, on va nettoyer notre merde ! Cela a commencé en nous, nous les illuminés, nous les futurs “plombiers” ou ‘”infirmiers” du Nouveau Monde.


Si vous lisez ce texte, c’est parce que vous avez compris qu’il est temps de passer à autre chose, à autre chose de plus grand, de plus beau, de plus divin, et donc de plus en accord avec nos frères de tous les espaces-temps.

 

Arrêtez donc d’alimenter votre mental de 3D avec les scénarios catastrophes car déjà vous êtes une catastrophe sur pattes.

Une catastrophe qui, si elle continue de fonctionner comme avant, ne pourra que fabriquer des catastrophes plus grandes, alors arrêtez la musique ! Commencez par débrancher le moteur de la peur en débranchant le moteur du doute.


Soyez dans la certitude que si vous suivez votre petite voix, vous serez non seulement en sécurité mais aussi accompagné comme jamais par tous les frères intra ou extra-terrestres, tous les anges et toutes les entités dont vous ne soupçonnez pas encore l’existence.


Nous sommes en plein dans le champ de la transition, alors ne projetez pas vos limitations de 3D sur un truc auquel personne ne sait vraiment ce qui va se passer car tout dépend de nous.

Chaque personne, chaque individu qui se lèvera, sera un malade en moins à secourir. Alors, voilà notre travail d’aujourd’hui, avant 2012, c’est d’être nous-même, de nous aimer inconditionnellement et de démontrer que l’on est fermement décidé à ne pas plier du genou devant l’adversité.


Nous sommes le futur en action, ici, maintenant, et à chaque fois que nous avons des doutes, cela ne fera que nous retarder encore plus. Et, in fine, il y aura encore plus de frères à accompagner dans leurs toussotements.


Soyez la certitude incarnée qu’un monde meilleur est possible et commencez à vous le prouver à vous-même, d’abord maintenant, puis tout le temps. C’est à cette condition que l’accouchement se fera le plus rapidement, et donc le moins douloureusement.


A chaque fois que nous nous arrêtons pour donner consistance à nos doutes, nous ne faisons qu’offrir une résistance supplémentaire à l’accouchement que nous désirons tous au fin fond de nous-même.


Y’en a vraiment marre des promesses, marre d’un monde meilleur ailleurs, là-haut dans le Ciel (une fois que l’on sera dans la tombe !) Soyons des rebelles de la Lumière et foutons l’ombre là où elle doit être : dans un trou au fond du cimetière de l’oubli et du passé. Même pas droit à une croix !


Alors, pourquoi se soucier de qui sera de la procession et comment la procession se fera ? L’objectif, c’est de passer à ce qu’il y a après, alors si on peut écourter le temps de la procession tout le monde sera content !


Y compris le mort de la 3D parce qu’il aura refroidi plus vite (d’où moins de souffrance) ainsi que les vivants qui pourront aller boire le verre de l’amitié avec leurs frères cosmiques.


Donc, 2012 ne sera pas la fin des emmerdes où on pourra recommencer nos conneries comme avant. Non, ce sera simplement l’examen final de classe de la maternelle.


Pendant ces quelques années, chaque élève sera “scruté” pour savoir s’’il peut passer au CP. Votre fréquence, c’est-à-dire la vitesse de rotation de votre Merkaba, indiquera si vous pouvez passer ou non.


Alors, ne voyez pas 2012 comme une ligne d’arrivée (elle en est une dans le sens où elle marque la fin de l’année scolaire) mais plutôt comme une ligne de départ comme la rentrée scolaire.


Il y aura ceux qui passeront et il y aura ceux qui redoubleront. Les illuminés d’aujourd’hui seront en quelque sorte les élèves doués qui assisteront les moins bons à la veille de l’examen. C’est ça, l’esprit de groupe !


Plus il y aura de copains qui réussiront à passer et moins  on sera seul demain dans la nouvelle classe. Ça fait tellement de milliers d’années qu’ils sont nos copains, on ne va pas les laisser derrière !


Certes, ça n’empêchera pas de se faire des nouveaux copains mais quand même quelques têtes connues c’est toujours mieux que d’être vraiment le petit nouveau qui connait personne…

On n’est là pour sauver personne mais il n’est pas interdit de donner un coup de main à ceux qui sont en ballotages.


Et, pour les irréductibles, ils seront parqués dans une petite région galactique où ils pourront continuer à se taper dessus à coup de poissons qui puent ou festoyer avec le barde accroché à l’arbre du coin…


La 4D sera la période pendant laquelle on va se faire secouer afin d’atteindre la 5D, c’est-à-dire la période des examens. Donc , normalement cela ne devra pas durer des éternités.


Par contre, une fois en 5D, l’année scolaire va nous paraître très longue puisque du point de vue cosmique on parle en milliers d’années, voire dizaines ou centaines de milliers d’années.

Alors ne rêvez pas qu’après avoir passé l’examen vous allez vous les glander royalement en vous disant que tout est fini. Non, pas vraiment, mais on sait tous qu’une petite période de vacances sépare les années scolaires.


Y’en a qui feront quelques colonies de vacances sur quelques planètes extra-galactiques, puis on reviendra (probablement avec le même corps mais c’est pas obligé) dans l’aquarium Urantien pour continuer notre formation !


Bref, vous prenez pas la tête et soyez comme l’enfant qui déguste sa glace au chocolat maintenant sans se poser la question si demain il en aura encore une. Profitez donc de l’instant présent et la suite, c’est l’affaire des anges qui sûrement on déjà une idée assez précise du futur menu et des gâteries à venir…

 

 

Laurent DUREAU

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans DIVERS
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 18:58

coeurs-copie-1

 

 

La maladie est une défense contre la vérité.

 

Les instructions pour la guérison dans le Cours en Miracles 



Nul ne peut guérir à moins qu’il ne comprenne quel but la maladie semble servir. Car alors il comprend aussi que son but n’a pas de signification. Étant sans cause et sans intention signifiante d’aucune sorte, elle ne peut pas être du tout. Quand cela est vu, la guérison est automatique. Elle dissipe cette illusion in-signifiante par la même approche qui les porte toutes à la vérité et les laisse là simplement pour qu’elles disparaissent.



La maladie n’est pas un accident. Comme toutes les défenses, c’est un mécanisme insane pour se tromper soi-même. Et comme toutes les autres, son but est de cacher la réalité, de l’attaquer, de la changer, de la rendre inepte, de la distordre, de la déformer ou de la réduire en un petit tas de parties désassemblées. Le but de toutes les défenses est d’empêcher la vérité d’être entière. Les parties sont vues comme si chacune d’elles était entière en elle-même.

Les défenses ne sont pas sans intention, pas plus qu’elles ne sont faites inconsciemment. Elles sont des baguettes magiques secrètes que tu brandis quand la vérité paraît menacer ce que tu voudrais croire. Elles ne semblent être inconscientes qu’à cause de la rapidité avec laquelle tu choisis de les utiliser. Dans cette seconde, même moins, où le choix se fait, tu reconnais exactement ce que tu voudrais tenter de faire, puis tu entreprends de penser que cela est fait.

Qui d’autre que toi évalue une menace, décide que l’évasion est nécessaire, puis monte une série de défenses pour réduire la menace qui a été jugée réelle ? Tout cela ne peut pas être fait inconsciemment. Mais après coup, ton plan requiert que tu oublies que tu l’as fait, de sorte qu’il semble être extérieur à ta propre intention; un évènement au-delà de ton état d’esprit, un résultat qui a un réel effet sur toi, au lieu d’un résultat effectué par toi.

C’est cet oubli rapide du rôle que tu joues pour faire ta “réalité” qui fait que les défenses semblent être au-delà de ton propre contrôle. Mais ce que tu as oublié, tu peux te le rappeler, pour peu que tu aies le désir de reconsidérer la décision qui est doublement protégée par l’oubli. Que tu ne te souviennes pas est simplement le signe que cette décision reste encore en vigueur, en ce qui concerne tes désirs. Ne prends pas cela pour un fait. Les défenses doivent rendre les faits méconnaissables. C’est ce qu’elles visent à faire, et c’est ce qu’elles font.

Chaque défense prend des fragments du tout, les assemble sans tenir compte de toutes leurs véritables relations, et construit ainsi l’illusion d’un tout qui n’est pas là. C’est ce processus qui impose une menace et non le résultat quel qu’il soit. Quand les parties sont arrachées du tout et vues comme étant séparées et entières en elles-mêmes, elles deviennent des symboles représentant l’attaque contre le tout; à l’effet réussi et qui plus jamais ne seront vues comme entières. Or tu as oublié qu’elles ne représentent que ta propre décision sur ce qui devrait être réel, pour prendre la place de ce qui est réel.

La maladie est une décision. Ce n’est pas une chose qui t’arrive, sans l’avoir cherchée, qui te rend faible et t’apporte la souffrance. C’est un choix que tu fais, un plan que tu formes, quand pour un instant la vérité surgit dans ton propre esprit illusionné et que tout ton monde paraît tituber et s’apprêter à s’effondrer. Maintenant tu es malade, pour que la vérité s’en aille et ne menace plus tes établissements.

Comment penses-tu que la maladie peut réussir à te protéger de la vérité ? Parce qu’elle prouve que le corps n’est pas séparé de toi et que tu dois donc être séparé de la vérité. Tu souffres parce que le corps souffre, et dans cette douleur tu deviens un avec lui. Ainsi est préservée ta “véritable” identité, et la pensée étrange et obsédante que tu puisses être quelque chose au-delà de ce petit tas de poussière est réduite au silence et apaisée. Car, vois-tu, cette poussière peut te faire souffrir, te tordre les membres et arrêter ton cœur, te commandant de mourir et de cesser d’être.

Ainsi le corps est-il plus fort que la vérité, qui demande que tu vives mais ne peut surmonter ton choix de mourir. Ainsi le corps est-il plus puissant que la vie éternelle, le Ciel plus fragile que l’enfer, et au dessein de Dieu pour le salut de Son Fils s’oppose une décision plus forte que Sa Volonté. Son Fils est poussière, le Père incomplet, et le chaos siège triomphant sur Son trône.

Tel est le plan que tu fais pour ta propre défense. Et tu crois que le Ciel recule devant des attaques aussi folles que celles-ci, alors que Dieu est rendu aveugle par tes illusions, que la vérité est tournée en mensonge et que tout l’univers est rendu esclave des lois que tes défenses voudraient lui imposer. Or qui croit aux illusions, sinon celui qui les a inventées ? Qui d’autre peut les voir et y réagir comme si elles étaient la vérité ?

Dieu ne connaît rien de tes plans pour changer Sa Volonté. L’univers ne tient pas compte des lois par lesquelles tu pensais le gouverner. Et le Ciel ne s’est pas incliné devant l’enfer, ni la vie devant la mort. Tu peux seulement choisir de penser que tu meurs ou souffres d’une maladie ou distords la vérité d’une quelconque façon. Ce qui est créé est à part de tout cela. Les défenses sont des plans pour vaincre ce qui ne peut être attaqué. Ce qui est inaltérable ne peut changer. Et ce qui est entièrement sans péché ne peut pécher.

Telle est la simple vérité. Elle ne fait appel ni à la puissance ni au triomphe. Elle ne commande pas l’obéissance ni ne cherche à prouver combien sont pitoyables et futiles tes tentatives pour planifier les défenses qui l’altèreraient. La vérité veut simplement te donner le bonheur, car tel est son but. Peut-être soupire-t-elle un peu lorsque tu jettes ses dons, et pourtant elle connaît, avec une parfaite certitude, que ce que Dieu veut pour toi doit être reçu.

C’est ce fait qui démontre que le temps est une illusion. Car le temps te laisse penser que ce que Dieu t’a donné n’est pas la vérité maintenant, comme ce doit l’être. Les Pensées de Dieu sont tout à fait à part du temps. Car le temps n’est qu’une autre défense in-signifiante que tu as faite contre la vérité. Or ce qu’Il veut est là, et tu restes tel qu’Il t’a créé.

La vérité a un pouvoir qui est bien au-delà des défenses, car nulle illusion ne peut demeurer là où il a été permis à la vérité d’entrer. Elle vient à chaque esprit qui voudrait déposer les armes et cesser de jouer avec des folies. Elle est trouvée à n’importe quel moment; aujourd’hui, si tu choisis de t’exercer à accueillir la vérité.

Voilà notre but aujourd’hui. Nous donnerons deux fois un quart d’heure pour demander à la vérité de venir à nous et de nous rendre libres. Et la vérité viendra, car elle n’a jamais été à part de nous. Elle attend simplement cette invitation que nous lui faisons aujourd’hui. Nous l’introduisons par une prière de guérison, pour nous aider à nous élever au-dessus de la défensive, et nous laissons la vérité être telle qu’elle a toujours été:

La maladie est une défense contre la vérité.

J’accepterai la vérité de ce que je suis et je laisserai mon esprit être entièrement guéri aujourd’hui.

La guérison passe comme un éclair dans ton esprit grand ouvert, lorsque la paix et la vérité surgissent pour prendre la place de la guerre et des vaines imaginations. Il n’y aura pas de recoins sombres que la maladie puisse dissimuler et garder défendus contre la lumière de la vérité. Il ne restera plus dans ton esprit ni les vagues figures de tes rêves ni leurs quêtes obscures et in-signifiantes poursuivant leurs doubles buts de manière insane. Il sera guéri de tous les souhaits maladifs auxquels il a tenté d’autoriser le corps à obéir.

Maintenant le corps est guéri, parce que la source de la maladie a été rendue accessible au soulagement. Et tu reconnaîtras que tu t’es bien exercé à ceci : le corps ne devrait rien ressentir du tout. Si tu as réussi, il n’y aura pas de sensation ni de malaise ni de bien-être, ni de douleur ni de plaisir. Il n’y a pas du tout de réponse dans l’esprit à ce que fait le corps. Son utilité demeure, et rien de plus.

Tu ne te rends peut-être pas compte que cela enlève les limites que tu as imposées au corps par les buts que tu lui as donnés. Lorsque ceux-ci sont mis de côté, la force du corps sera toujours suffisante pour remplir tous les buts véritablement utiles. La santé du corps est pleinement garantie, parce qu’il n’est pas limité par le temps, par le climat ou la fatigue, par le manger et le boire, ni par aucune des lois auxquelles tu l’as soumis auparavant. Tu n’as pas besoin de faire quoi que ce soit maintenant pour le rendre sain, car la maladie est devenue impossible.

Or cette protection a besoin d’être préservée par une attention vigilante. Si tu laisses ton esprit abriter des pensées d’attaque, céder au jugement ou faire des plans contre des incertitudes à venir, tu t’es encore mal placé et t’es fait une identité corporelle qui attaquera le corps, car l’esprit est malade.

Le cas échéant, apporte-lui un remède immédiat en ne permettant pas que ta défensive te blesse plus longtemps. Ne te méprends pas à propos de ce qui doit être guéri, mais dis-toi :

J’ai oublié ce que je suis réellement, car j’ai pris mon corps pour moi-même.

La maladie est une défense contre la vérité

Mais je ne suis pas un corps

Et mon esprit ne peut pas attaquer

Ainsi je ne peux pas être malade.


 


 

http://www.chemindevie.net

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans DIVERS
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 18:49

dieu039-copie-1.gif

 

 

 

 

De l'Ancien au Nouveau

 

 

Dieu a dit :

 

 

 

 

Mes chers enfants, la première chose que vous devez faire est de supprimer la phrase : « je ne peux pas » de votre vocabulaire. Ce que vous pensez, vous l’encouragez. Ce que vous dites, vous le faites advenir. Ce que vous répétez, vous le renforcez. Écoutez attentivement vos affirmations. Écoutez vos slogans. Écoutez les avertissements que vous vous adressez.

Quoi que puisse être la chose que vous ne « pouvez pas », vous devez. Ce qui ne signifie pas que vous devez la faire, mais ce qui signifie que vous devez vous arrêter de vous incliner devant elle, ce qui signifie que vous pourriez avoir à faire ce que vous craignez de faire. Regardez-y de plus près, et voyez ce qui cloche. Quelle partie de vous-mêmes vous fait penser que vous ne "pouvez pas" ?


Vous déclarez officiellement " C’est trop pour moi ". Vous voyez une immense falaise devant vous. Et comme vous continuez à l'éviter, elle grandit, créée par votre esprit. Ce grand fossé continue de grossir tant que vous vous courbez devant lui.

A moins que Gloria soit la seule à faire cela?

Quelles sont vos affirmations qui, à partir de ce jour, vous allez renier ?

C'est désormais l’heure d'assumer vos responsabilités.

Commencez à penser différemment.


Notez tous les barrages que vous avez disposés sur votre route et débarrassez vous-en.

Vous passez maintenant en classe supérieure. Vous êtes désormais en première année. A l'école du ciel, c’est une grande réalisation. On vous donne le choix de quitter la maternelle pour entrer en cours élémentaire. Au cours élémentaire, vous avez des matières. Vous apprenez des choses. En maternelle vous vous amusiez de façon à être prêts à apprendre des choses. J’affirme que vous êtes prêt.

Et ce que vous apprenez maintenant consiste à défaire les fausses prémisses sur lesquelles vous aviez fondé votre vie.


A partir de maintenant c'est à vous de dire la vérité, à vous comme aux autres. Dites la vérité de Dieu qui est la seule vérité qui soit. Cette vérité est que vous avez le pouvoir de faire appel aux anges pour éclairer votre chemin. Cette vérité est que les anges éclairent déjà votre chemin. Vous n'avez plus d'excuses. Vous entrez dans un monde où la peur est considérée comme une fiction, que vous abandonnez tel un vieux livre qui ne vous intéresse plus désormais.


Déposez vos peurs comme une carte que vous déposez sur une table. Ne perdez pas votre temps à regarder la carte. Vous la distribuez face couverte, et vous savez qu’il ne vous appartient plus de vous poser mille questions à son sujet. Cela ne vous appartient pas. Les peurs ne doivent pas être examinées. Elles doivent être abandonnées. Mises de côté.

Maintenant, vous prenez un autre jeu de cartes où il n’y a pas des peurs, mais des forces. C'est le jeu qui vous intéresse désormais. Ce sont des cartes qui renforcent votre main. Ce sont celles que vous jouez, maintenant. Ce sont mes cadeaux pour vous.

Vous tenez une bon jeu dans vos mains.


Désormais, vous faites honneur à vos forces et non à des faiblesses imaginaires.

C’est votre mission aujourd'hui.

Aujourd'hui, tandis que vous veillez à ce que vous dites, vous renforcez les autres.

Vous sortez de l’Ancien pour entrer dans le Nouveau.

Je vais vous aider. Vous laissez vos vieux oripeaux.

Vous laissez vos vieux outils. Vous changez de vitesse.

Vous vous apprêtez à ouvrir votre monde.

Vous êtes en train de l’ouvrir.

Vous nettoyez vos lunettes afin de voir la vérité.

Tous les subterfuges que vous avez mis en face de vous, tous les subterfuges pour vous empêcher de voir – mettez-les désormais de côté. Ne vous persuadez plus que vous en avez besoin.

Vous commencez un nouveau voyage.


Vous videz le sac de pierres que vous avez longtemps porté.

Et maintenant vous choisissez de porter seulement des diamants.

Pourquoi porter autre chose?

Vous êtes sur terre pour ramasser les pierres précieuses dans votre vie.

Vous ramassez la vérité, pas des faux cailloux qui brillent.

Distribuez les bibelots sans valeurs, et habillez-vous plutôt de la vérité.

Vous n'êtes pas vos peurs. Vos peurs ne sont pas vous. Vous les avez empruntées, et maintenant il est temps de les abandonner. Cessez d’imaginer que vous avez besoin de béquilles faites de peur. Vous pouvez marcher sans elles. Vous pouvez bien mieux marcher sans elles.


Sentez Ma force passer à travers vos os.

Sentez Mon amour dans votre cœur.

Nettoyez le chemin pour que Je chante Mon Chant à travers vous.


 

 

 

Traduit par Jean Christophe
Page originale : http://www.heavenletters.org/out-of-the-past-into-the-new.html

---------------------------------------------------

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 11:33

6089362.jpg

 

 

 

Quand doit-on manger des fruits ?

 

 

Nous pensons tous que la consommation de fruits signifie acheter des fruits, les couper et les mettre dans notre bouche.  Ce n'est pas si simple. Il est important de savoir comment et quand manger des fruits.
  
Quelle est la bonne façon de manger des fruits?

Cela signifie manger des fruits après un repas!
Les fruits doivent être consommés à jeun , dans un  ESTOMAC  VIDE .
  
Manger des fruits de cette façon joue un rôle majeur dans la détoxication de votre système, vous fournit  beaucoup d'énergie pour la perte de poids et  pour d'autres activités de la vie ...
   

LES  FRUITS  SONT  LE PLUS IMPORTANT DES ALIMENTS.

Disons que vous  mangez deux tranches de pain, puis une tranche de fruit. La tranche de fruit est prête  à aller tout droit à travers l'estomac dans les intestins, mais elle est empêchée par les autres aliments de le faire.
  
Dans un même temps, les aliments  se dégradent ensemble, fermentent et se transforment en acide.  Quand le fruit vient en contact avec les aliments dans l'estomac et avec les sucs digestifs, la masse entière de la nourriture a déjàcommencé à se gâter.

Mangez vos fruits avec un estomac vide, ou avant votre repas!

Vous avez entendu les gens se plaindre: Chaque fois que je mange la pastèque je rote, quand je mange mon estomac gonfle, quand je mange une banane j'ai envie de courir aux toilettes, etc.  
Cela n'arrivera pas si vous mangez des fruits avec un estomac vide. 
Le fruit se mêle aux autres aliments en putréfaction et produit des gaz.
Par conséquent, vous risquez l'indigestion!

Cheveux grisonnants, calvitie, crise de nerfs, cernes sous les yeux - tout cela ne se produira pas si vous mangez des fruits sur un estomac vide.
  
Il n'y a rien de tel que certains fruits comme l'orange et le citron qui sont acides, parce que tous les fruits deviennent alcalins dans notre corps, selon le Dr Herbert Shelton qui a fait des recherches sur cette question.
Si vous avez maîtrisé la bonne façon de manger des fruits, vous avez le secret de la beauté, longévité, santé, énergie, le bonheur et un poids normal.

Lorsque vous avez besoin de boire du jus de fruits, ne boire que des jus de fruits frais, pas dans les contenants.
Ne pas boire de jus qui a été chauffé. Ne mangez pas de fruits cuits, vous n'obtenez pas les éléments nutritifs du tout. Vous obtenez seulement le goût ... La cuisson détruit toutes les vitamines.

Manger un fruit entier est mieux que de boire du jus. Si vous devez boire du jus, il faut le boire gorgée par gorgée lentement, parce que vous devez le laisser se mélanger avec votre salive avant de l'avaler.

Vous pouvez faire un nettoyage rapide avec une cure de fruits de 3 jours pour purifier votre corps.
Mangez des fruits et buvez du jus de fruits pendant 3 jours seulement,  ... et vous serez surpris quand vos amis vous diront combien radieuse vous paraissez!

KIWI: tout petit mais puissant, et une bonne source de potassium, de magnésium, de vitamine E et de fibres. Sa teneur en vitamine C est le double de celui d'une orange!

Une pomme par jour éloigne le médecin? Bien que la pomme a une faible teneur en vitamine C, elle contient des anti-oxydants et flavonoïdes qui augmentent l'activité de la vitamine C, en contribuant ainsi à réduire le risque de cancer du côlon, de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

FRAISE: Fruit de protection. Les fraises ont le plus haut pouvoir antioxydant entre les principaux fruits et protègent l'organisme contre les causes du cancer, contre les radicaux libres pouvant obstruer des vaisseaux sanguins .
  
MANGER 2 à 4 Oranges par jour peut aider à se protéger des rhumes, à réduire le cholestérol, prévenir et dissoudre les calculs rénaux, et réduire le risque de cancer du côlon.

Watermelon: La plus rafraîchissante boisson désaltérante. Composé de 92% d'eau, il est en outre équipé d'une généreuse dose de glutathion, qui aide à stimuler notre système immunitaire. Également une source importante de lycopène, un anti-oxydant qui combat le cancer. On trouve également dans la pastèque: la vitamine C et du potassium.

GOYAVE & PAPAYE: les champions de la vitamine C. Ils sont les gagnants pour leur forte teneur en vitamine C. La goyave est également riche en fibres, qui aide à prévenir la constipation. La papaye est riche en carotène, bon pour vos yeux.

Boire l'eau froide après un repas = cancer!

Pouvez-vous croire cela? 
Pour ceux qui aiment boire de l'eau froide, cela s'applique à vous.
C'est agréable d'avoir une boisson fraîche après un repas; cependant, l'eau froide va consolider la substance huileuse que vous venez de consommer, ce qui ralentit la digestion.
Une fois que cette «boue» aura réagi avec les acides, elle se décomposera, tapissera les parois et sera absorbée par l'intestin plus vite que la nourriture solide. Cela va enligner l'intestin vers un processus. Très bientôt, cette subsance se transformera en graisses et pourra conduire au cancer ... Il est préférable de boire de la soupe chaude ou de l'eau chaude après un repas.

 =================

Une note sérieuse à propos des attaques cardiaques.

CRISE CARDIAQUE  -  SIGNES
Les femmes devraient savoir que la douleur au bras gauche ne fait pas toujours partie des symptômes de crise cardiaque. Soyez conscient de la douleur intense dans la mâchoire. Vous pouvez ne jamais avoir de première douleur dans la poitrine pendant l'attaque d'une crise cardiaque. Nausées et sueurs intenses sont aussi des symptômes communs. Soixante pour cent des gens qui ont une crise cardiaque alors qu'ils dorment ne se réveillent pas. Une douleur à la mâchoire peut vous réveiller d'un profond sommeil. Soyez prudent et restez vigilant. Plus nous en savons, meilleures seront nos chances de survivre.
  
Un cardiologue a dit que si tout le monde fait circuler cet article, vous pouvez être sûr que vous allez sauver au moins une vie.

 

 


 

http://www.lespasseurs.com/arcturius/index.php?post/08/06/2010/Quand-doit-on-manger-des-fruits

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Santé
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 09:55

Laurent DUREAU

 

 


Une fois de plus Laurent sait très bien expliquer ce qui nous arrive et je confirme que cela ne va pas tout seul pour beaucoup d'entre-nous ! Mais le dénouement approche et il nous faut être prêts !

Le Lutin.

 

 

 

Rappel et mise à jour des symptômes 4D5D

 


Posté le 9 juin 2010 par Laurent DUREAU

 

 

 

Comme vous le savez, le monde évolue car la Vie est mouvement. Et en ce moment de “Noces Célestes”, tous nos corps sont en train de se faire une beauté pour être enfin présentable à l’église galactique.


Autant à l’intérieur de nous il existe une forme d’impatience, une anxiété plus ou moins perceptible, nos anges jouent aux couturières affairées pour faire qu’enfin nous sortions le jour du mariage avec une robe de mariée de Lumière à en faire piquer de jalousie tous les ténors de la mode actuelle.


En effet, chaque corps va à son tour avoir une touche par-ci, un touche par-là, ce qui veut dire qu’un certain nombre de symptômes vont venir, puis disparaître, pour enfin revenir, et peut-être de nouveau disparaître.


Cette valse est nécessaire, car dès que l’on touche à un corps cela impactera forcément les autres. Comme nous sommes sur du vivant jouant aussi bien dans l’espace que dans le temps, il est quasi impossible de comprendre exactement ce qui se passe.

Par exemple, si grâce à notre vigilance, à notre conscience, nous venons à nous libérer d’un truc que l’on sentait essentiel, comme un souvenir, un concept, une croyance ou un blocage émotionnel, notre nouveau regard entrainera un sentiment différent qui, lui, entrainera une pensée co-Créatrice différente.


Dit autrement, plus nous nous rapprochons de notre habit de Lumière, plus nos corps changent de morphologie. Et donc plus les couturières sont obligées de faire et défaire ce qui avait été fait.


Donc, à certains moments vous pouvez ressentir un remue-ménage énergétique sur un chakra vous amenant à expérimenter un truc particulier, puis ensuite cela s’estompera pour passer à autre chose, et ainsi de suite.


Dans ce maelstrom réorganisatoire, il est évident que notre mental peine à suivre et se trouve donc à se poser de multiples questions naissant d’une incompréhension logique des choses.

En clair, il y a comme une espèce de mayonnaise mentale qui se produit comme l’écume de la mer qui se fabrique au contact des rochers de la 3D. La mousse de la confusion est bien réelle, mais tôt ou tard elle disparaitra quand la marée de la 3D deviendra basse…


Donc si vous avez des acouphènes (bruits dans l’oreille), c’est normal. Cela veut dire que vous êtes en train de recevoir de l’info dans le mode wifi. Cela peut être continu pendant plusieurs minutes, voire plus longtemps, car cela dépend de votre “débit“ de réception ainsi que de la quantité de données à transmettre.


Si vous avez des coups de chaleurs dans les chakras principaux avec des phénomènes plus ou moins importants (du guili-guili à la grosse Berta sans compter les aiguilles à tricoter ou le syndrome de la plaque chauffante électrique), c’est que tout va bien.


A ce niveau, comme c’est énergétique, cela ne restera pas forcément permanent. Ce n’est pas dans le style “c’est dans le magasin et donc je le garde”. Non, parce que d’autres corps vont peut-être se mettre à bouger, et donc interrompre le phénomène (en clair, ils viennent se servir !).


C’est comme une tectonique des plaques, mais au niveau de notre corps énergétique. Ceci entrainera obligatoirement des résurgences à d’autres endroits inconnus jusqu’alors comme les sous-chakras.


La paume des mains, la paume des pieds, ainsi que la région autour des ailes du nez, vont se réveiller et ça va chauffer, tirer, rougir ou tout autre chose, donc pas de panique. C’est votre circuit énergétique qui se débouchonne.


D’ailleurs lors des séances à distance que je donne maintenant (dans le cadre de la connexion à la nouvelle matrice énergétique), je constate que ce circuit bouge très différemment selon chacun.


Même si la personne ne ressent pas tout comme moi, j’ai vraiment la sensation de ce qui se passe et où “La Vibration” fait son job. D’une certaine façon, je découvre son mode opératoire et comment elle active la Merkaba…


Les autres symptômes sont aussi les fourmillements que l’on ressent dans les cellules (voir article), mais il y a aussi comme si l’on sentait comme des rivières pleines de figures géométriques qui coulent le long de notre squelette.


Sur ce dernier point, je vous ferai un petit topo plus précis du pourquoi de ce phénomène, car peu de gens savent qu’il existe un circuit énergétique relatif uniquement à notre squelette.

En effet, je rappelle que notre squelette c’est le gardien de nos mémoires ancestrales, et c’est la raison pour laquelle il peut survivre au pourrissement pendant des siècles… C’est le disque dur de notre corps…


Ces flots de symboles géométriques sont en fait de l’information codée qui va aller ouvrir des mémoires que nous devons libérer. Bref, on verra ça dans un autre article à venir…


Il y a aussi d’autres symptômes liés à la digestion. Ceci est fait dans l’intention que nous arrêtions de manger certains types d’aliments “modernes” qui ne sont pas “géométriquement” compatibles avec notre nouvel état vibratoire.


Il va donc y avoir un élément feu très important qui va carrément vous pourrir la vie au niveau de l’œsophage et de la gorge. Je n’ose parler des gonflements à ce niveau là qui font que vous avez quasiment un renflement grotesque au niveau bas de la cage thoracique.


C’est un peu comme certains poissons (les vairons je crois) où vous voyez un ventre hyper gonflé sur un squelette ridiculement petit. Donc ne vous inquiétez pas si vous prenez du ventre, là aussi c’est normal.


En effet pour débloquer toutes les tensions coincées dans le plexus et le 2ème chakra, nos chers anges nous ont quasiment gonflé la panse à l’ozone cosmique afin de mieux décoller les couches énergétiques et physiques de nos blocages accumulés.


Bref, la robe de mariée doit s’ajuster en permanence entre tous ces mouvements. Ne parlons pas du déploiement de nos ailes angéliques, c’est-à-dire de notre capacité à rêver !


Nos ailes angéliques, ce ne sont pas des plumes attachées dans le dos mais plutôt des ailes dimensionnelles qui nous permettent de voyager dans d’autres cieux, d’autres espaces-temps.


En clair, plus vos ailes se déploient et plus la machine à rêve se fait présente, depuis des états de cécité complète “je rêve de rien et je ne me rappelle de rien” à “je rêve debout et je ne sais plus distinguer un monde d’un autre”.


Dit autrement, le monde de la 3D vous semble fort étranger et la notion d’espace-temps classique commence à battre de l’aile (forcément)… D’où, là encore, un questionnement sur votre capacité à être “enraciné” en ce monde…


Alors si on vous traite d’illuminé, soyez heureux car cela indique bien que la nouvelle robe de mariée est en cours de fabrication et que l’autel n’est plus très loin.


La distance vous séparant de lui est directement proportionnel aux nuits d’amour inconditionnel que vous vivrez dans votre hôtel intérieur avec votre cœur…


Plus vous fusionnerez avec lui, plus vous l’écouterez, et plus proche vous serez de recevoir votre cadeau de mariage qu’est l’Ascension ou le retour à votre identité céleste.

Puis, si d’autres symptômes (mal aux genoux, chevilles, hanches) apparaissent, c’est que votre connexion avec Gaia est en train de se faire. N’allez donc pas squatter les hôpitaux qui vous flingueront aux rayons X pour au final ne rien trouver du tout.


Et si ,la nuit, vous vous réveillez trempé comme une soupe, là encore restez zen. Cela veut dire que vous êtes passez au bloc chirurgical angélique. Non, ce n’est pas les effets de la ménopause mais tout simplement une montée en température due au recâblage de votre ADN.


Eh oui, ils y vont au chalumeau d’amour comme les soudeurs. Et hop, une soudure, et hop une autre soudure. C’est sûr qu’à la longue on monte en température alors ne cherchez pas à faire le tour du quartier à poil pour vous refroidir où d’aller sous la douche.

Parce qu’une fois retourné au lit, ils vont recommencer. En effet, pour rattraper la dilatation différente des différents corps, vous vous réveillez (pour ré-emboiter les poupées russes) et ensuite vous repartirez en roupillon pour la suite de la séance….


Soyez donc serein par rapport à tous ces symptômes qui peuvent apparaître dans vos différents corps, car maintenant vous savez que pour revêtir votre habit de Lumière il va vous falloir faire un striptease grandiose et total de tout ce qui appartient à la 3D.


C’est une autre façon de comprendre ce qu’est le lâcher-prise (je me défringue quoi qu’il arrive) qu’il doit se faire dans le non-jugement (on est vraiment tous différents) et ça dans une atmosphère de douceur (c’est moi qui vais à ma vitesse) et sur une musique joyeuse et enthousiaste.


C’est alors que dans la compréhension (la préhension de Soi), nous allons pouvoir muer de la vieille carcasse de 3D (la chrysalide) vers le papillon ou la libellule qui, ayant sorti ses ailes angéliques, pourra voyager dans les multidimensions selon ses aspirations du moment.

En clair, ce passage si critique ne l’est que pour notre mental-ego. Alors soyez gentil avec lui, car sincèrement se faire casser le moteur du doute, rompre avec sa nourriture duelle, et se faire vider de ses peurs n’est pas une opération du Saint-Esprit pour lui…  Car pour lui c’est vraiment réel !


Souriez-en avec beaucoup de compassion mais poursuivez votre chemin, car votre foi c’est tout simplement l’utilisation de votre nouveau moteur évolutif qui est celui de la certitude.


C’est la certitude qui fera que vous arriverez à l’autel et non vos doutes.


C’est toujours au cœur de l’église que c’est le plus lumineux, et non au fond. C’est aussi là que ça résonne le plus, sinon le curé ne se mettrait pas là pour causer et chanter.

Au croisement, celui de notre corps et de notre Esprit, il se trouve ce qui donne la Vie et que nous appelons le Cœur. En écoutant ce qu’il dit et en lui faisant confiance totalement, la chorale chantera avec encore plus de fougue et d’engagement.


La chorale, ce sont tous vos différents corps, et eux ils ne demandent qu’à vous accompagner dans l’allégresse de la reconnexion à vous même. Je vous dis pas que l’église sera pleine de tous les anges, de tous ceux qui vous ont donné un coup de main afin de vous amener à l’autel de votre divinité, de votre sacrement.


Ça sera d’autant plus royal que vous accepterez avec gratitude tout le boulot qu’ils font sur vous et sur tous vos différents corps.

Que ce soit de la moindre intuition, de la moindre pensée, de la moindre émotion ou sentiment, de la moindre compréhension, sans compter les interventions chirurgicales sur le plan énergétique ou physique.


Ils font un job d’enfer, comme toute mère qui voudrait que sa fille ait le plus beau mariage du monde. Toutes les énergies féminines sont maintenant à l’œuvre afin que nos essences masculines découvrent qu’elles ne sont pas seules au monde.

Le marié se sentais seul, paumé, sans objectif, et condamné à se faire exploiter. Non, nous ne sommes pas qu’un corps de chair qui nait et qui meurt avec rien entre les deux. Maman Marie est de retour à notre chevet afin que nous naissions à nous-mêmes.


Alors, est-ce un mariage ou un baptême ? Les deux mon général, car on a été mise enceinte avant d’aller à l’autel. Ce ne sera qu’une régularisation. Nous sommes tous des filles-mères du Nouveau Monde, et tant pis si cela ne rentre pas dans le cadre des croyances de ceux de la 3D.


Soyons des illuminé(e)s marchant vers la Lumière, plutôt que des désœuvrés marchant vers la pénombre d’une tombe qui les attend. Alors, toujours d’accord d’aller vers l’autel ? Si oui, je vous enjoins promptement les joies du salon d’essayage !



Laurent DUREAU

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans DIVERS
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 18:19

lutin

 

 

 

Dans l’instant qui précède un évènement majeur dans votre vie, vous ressentez au plus profond de votre être cette approche incontournable dont vous n’êtes plus le maître. Cela devient un fait, une évidence, que vous ne pouvez pas modifier. Vous vous retrouvez dans l’acceptation, parfois dans la résignation selon ce que vous aurez attiré, que ce soit une leçon à apprendre ou à revoir car non encore suffisamment assimilée ou quelque chose de merveilleux, d’heureux et de joyeux. Mais quel que soit l’évènement, vous pouvez toujours le pressentir avant qu’il ne se manifeste de façon tangible, palpable et finalement vécue.


Apprenez rapidement à vous écouter, à développer en vous cette faculté dormante car elle devient absolument nécessaire pour ne pas dire « vitale » en ces temps où tout va, tout change, très vite.


Le phoenix qui renaît de ses cendres est un exemple dont vous pourriez vous inspirer en ce sens que vous avez aussi la possibilité de « renaître de vos cendres », celles d’une vie dissolue, négative, mal orientée, si vous le décidez, si vous laissez enfin votre cœur parler plutôt que votre mental, votre esprit critique, votre facilité de juger de façon bien trop souvent hâtive et irréfléchie, vos commentaires peu élogieux envers vos frères, vos sœurs, etc. Tant que vous demeurerez dans les apparences, dans les critiques sous toutes les formes, vous ne pourrez pas évoluer, grandir, car vous serez fermé à l’Amour et, comme nous vous l’avons souvent répété, « il n’y a que par Lui que vous serez sauvé »!


L’aspect des choses reste très relatif et c’est par votre regard sur elles que vous en avez une approche plus ou moins juste et réelle.

 

Comprenez cela et essayez de modifier votre vision afin de réévaluer ce que vous aviez parfois injustement qualifié de « bon ou de mauvais », de « vrai ou de faux », etc. Sachez que finalement tout est juste et ce n’est que votre approche, votre réaction face à ce que vous expérimentez ou à un évènement auquel vous êtes confronté qui en fait sa valeur négative ou positive puisque lui est toujours neutre. Sur votre route des obstacles sont disséminés ici et là, allez-vous les contourner, les enjamber ou demeurer paralysé devant eux ne sachant comment les éviter ?

 

En répondant sincèrement à cette question cela mettra en évidence votre mode de fonctionnement durant le déroulement de votre incarnation. Si vous n’êtes pas satisfait en prenant conscience que vous péchez par paresse, par manque de confiance en vous, vous êtes libre de changer de comportement. Rien de difficile, il vous suffit de sortir de vos habitudes, de vos réflexes conditionnés en leurs donnant une nouvelle orientation.


Bon travail, bon courage, que votre ouvrage devienne perle blanche aux reflets irisés marquant à jamais votre plus bel avenir.



Reçu le 16 mai 2010   Les guides de Sylvie.

 

 

 

 


La diffusion et la circulation de ce message sont  vivement conseillées. L'heure est venue pour faire rayonner à une plus grande échelle, ces énergies nouvelles, porteuses de Joies !

 

 

Pour recevoir automatiquement les messages des guides de Sylvie envoyer un courriel vide à

Source-de_Joie-subscribe@yahoogroupes.fr 

Ou aller directement sur le site :

http://fr.groups.yahoo.com/group/Source-de_Joie/

 

 

Vous pouvez diffuser ce message à condition que l'intégralité en soit conservée et que la source ne soit pas modifiée.  Merci.

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 18:13

Laurent DUREAU

 

 

 

 

 

Je pulse, tu pulses, nous pulsons !

 

 

 

La vibrationnite étant maintenant mise à jour, je vais vous parler aujourd’hui d’un autre sujet qui lui est adjoint. C’est la pulsionnite ! Et si ça joue bien, alors peut-être verrons nous la fusionnite apparaître !


En effet, dans mon dernier article, j’ai parlé de ce qui se passe au niveau de nos cellules, et globalement au niveau de notre corps physique. Ça bouillonne assez facilement par les temps qui courent.


Le second effet de cette effervescence cellulaire, c’est que notre chakra du cœur au niveau du thymus commence à prendre des airs de réveillé. En effet, là où d’habitude c’était le calme plat, il semble que les choses s’animent.


Premièrement, ça avait commencé par des espèces de guili-guili qui ressemblaient à une opération à thymus ouvert où nos anges trifouillaient à cœur joie pour nous réparer les tuyaux énergétiques internes.


C’était plaisant, car ce genre de caresses “internes” ne faisait que confirmer que l’invisible était bien à l’œuvre pour le plus grand bien de tous, jusqu’au jour où d’autres phénomènes se sont révélés.


D’abord, ça a commencé par des mini-impulsions qui cherchaient à sortir du thymus. Dans mon vocable, j’ai appelé cela des balles de pingpong envoyées par la raquette en forme de papillon du thymus.


Puis devant la régularité de la chose, j’ai tout de suite pensé à l’artillerie lourde qui envoie des bastos d’amour inconditionnel à qui en veut. C’était assez euphorisant de canarder à tout va, jusqu’au jour où… j’ai senti que l’on avait sorti la grosse Berta.


Là,  j’avais changé de calibre et sentais encore mieux la force du recul de la bête. J’ai donc bombé le torse encore plus fort pour découvrir un autre truc, encore plus sympa !

Décidément, canarder la 3D à coup d’obus de 5D m’était assez jouissif, surtout quand je voyais le regard d’incompréhension heureux de celui ou de celle qui se l’était pris. Ils et elles se sentaient tout chose, sans savoir vraiment pourquoi !


C’est ainsi que j’ai découvert une espèce de truc qui ressemblerait à une espèce de canon à son ou à vibrations, c’est comme vous voulez. D’abord, je ressentais comme une espèce de cône inversé, comme si on m’étirait la peau énergétique vers l’extérieur.


D’abord, cela commença par des petites salves uniques, pour parfois prendre des proportions vraiment réelles. C’est comme si on m’étirait la peau au niveau du plexus jusqu’à une trentaine de centimètres de ma poitrine.


C’était impressionnant car là, au lieu de flinguer du préhumain, je ressentais que je pouvais flinguer n’importe quoi dans l’univers. Vous vous doutez que j’ai promptement essayé, comme tout gosse venant de recevoir son joujou.


La réponse ne se fit pas attendre. Quelques entités, diront-nous assez énergétiques, se sont donc rapprochées de mon humble carcasse au point que je sentis mon bronzage intérieur prendre de l’ampleur.


Sincèrement, bien que mon cœur continuait à battre selon son tempo habituel, je sentais en moi cette connexion si spéciale qui fait que l’on irait allumer des cierges 3 fois par jour à la chapelle du coin pour cause de gratitude infinie.


Fort de ces quelques expériences, j’ai donc entrepris de découvrir sous pleins d’aspects le nouveau joujou. Et puis, à force de tripoter ledit objet de plaisir, j’ai dû appuyer sur un bouton (le cran de sûreté ?) et la forme du cône s’est inversé.


Au lieu d’avoir la base du cône sur le thorax et la pointe dirigée devant, le cône s’est inversé. La pointe du cône était en plein sur le thymus tandis que son ouverture était devant, comme un mégaphone prêt à hurler.


Et d’après vous, qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai soufflé de toute mon intention ce truc d’amour que l’on pense être le cri du cœur. Ça a dû avoir des effets quelque part parce qu’apparemment j’avais décroché le téléphone cosmique…

Impressionnant, car plus j’essayais de le faire et plus cela obéissait à mes intentions.

Fantastique, jusqu’au moment où j’ai senti qu’on me disait de la mettre en sourdine.


C’est vrai que c’est à l’image du nouveau-né… Les premiers braillements ne font pas dans l’opéra haut de gamme ! Devenu très compréhensif, j’ai donc posé le jouet de côté en attendant que ma voix s’éclaircisse grâce aux hormones de croissance que l’on nous distille via les ondes… et qui nous vibrationnent les cellules.

En clair, j’ai aussi découvert d’autres symptômes qui sont dûs à la remise en route du chakra du cœur au niveau du thymus. Ça va du picotement à l’aiguille à tricoter, plantée verticalement ou en biais.


Quand c’est du picotement à la surface de la peau, pensez à des micro-fissures énergétiques qui tentent de briser le blindage de l’oubli que nous portons à ce niveau-là. Ça chatouille et c’est très bon signe. C’est comme si la graine à l’intérieur essayait de sortir dehors.

Par contre, si vous sentez que c’est comme une aiguille qui est plantée de travers, dites-vous bien que c’est le cône de votre chakra qui est en train de régulariser ses vitesses de rotation en fonction des couleurs.


En effet, chaque chakra possède la totalité des 7 couleurs (comme si on avait 7 bagues de couleurs différentes - voir Petits secrets sur les couleurs de l’être humain) et qu’au milieu il y ait une couleur dominante. Quand on se fait planter une aiguille, cela veut dire qu’une réparation vient de se faire et qu’un caillou coincé entre 2 bagues vient de rendre l’âme…


En clair, il y a un truc qui vient de se faire broyer, laissant ainsi notre chakra prendre de la vitesse. C’est donc un très très bon truc, même si sur le moment cela est désagréable.

Puis, si l’aiguille est plantée verticalement en plein centre du chakra, cela veut dire que le jardinier vient d’enfoncer son plantoir afin que la graine voie son chemin facilité. C’est donc hyper bon signe.


Passant donc du guili-guili interne au fourmillement externe, puis à l’embrochage de travers puis d’en face, on peut comprendre que la boite de conserve est en train de se faire ouvrir…


Ah! J’adore l’ouvre-boite cosmique, car après on sent que l’on va pouvoir envoyer des pruneaux d’amour inconditionnel à tous les endormis de la classe. Ça me rappelle l’époque des lance-boulettes à l’école… L’essentiel était de taper juste tout en restant incognito afin d’éviter le rabat-joie en blouse grise !


Bref, passer de la maternelle au CP demande aussi de prendre des initiatives bien au-delà des mièvreries du bac à sable ! Il faut prendre certes ses responsabilités mais cela n’empêche le jeu, n’est-ce pas ?


Dit autrement, si vous sentez qu’au niveau du thymus on vous fait des misères, sachez que c’est pour les prochaines joies qui vous attendent. En attendant, j’ai découvert ce que voulait dire ouvrir son cœur.


Autant avant dans ma tête c’était clair, autant cela n’était pas évident physiquement. Maintenant les choses me semblent plus évidentes et c’est ainsi que j’ai découvert encore plus ce que veut dire avoir l’intention.

C’est foutrement jouissif, mais aussi foutrement responsabilisant de découvrir notre puissance de co-Créateur. C’en est flippant de découvrir que l’on est au tout début de la puberté cosmique !


Il y a des rougeurs spirituelles qui nous apparaissent sur l’écran de télé et piquer des fards ne fait surtout pas plaisir à celui qui les a. Par contre, j’entends largement les sourires de mes guides. Il sont vraiment plein de compassion !


Bref, c’est avec complicité et beaucoup d’empathie pour eux que je me laisse bercer par mes envies d’aller inviter toutes les entités invisibles qui passent dans mon champ d’attention.

Si je regarde un arbre, j’envoie une salve de “je t’aime” à le déraciner d’émerveillement. Enfin bref, idem pour tout ce que je trouve dans mon angle de tir… C’est qui qu’a dit que quand on aime on ne compte pas ?


Le truc dans cette histoire, c’est que les animaux se rapprochent de moi plus facilement et qu’ils essaient à leur manière de me causer. Le problème, c’est que je n’ai pas encore trouvé la combinaison pour ôter le masque anti-bruit ou les boules quiès…

Dit autrement, je suis sourd comme un pot à ce qu’ils causent. C’est désobligeant pour eux mais bon, on arrivera bien tôt ou tard à trouver la bonne fréquence. C’est juste une histoire de temps et de météo mentale.


Je vous souhaite donc d’avoir de nombreux symptômes thymusiens, car il semblerait que c’est par là que ça se passe.

 


Laurent DUREAU

 


PS : Si vous n’avez aucun de ces symptômes ne vous sentez pas “en retard” ou quelque chose comme ça. Je vous dis ce qui s’est passé en moi mais pour chacun d’entre nous cela peut être différent.

De plus, je me suis aperçu que si je ne pratique pas régulièrement (je veux dire y porter mon attention), le cône se referme très vite et il faut tout recommencer. Je découvre donc ce que veut dire le mot consistance…

Bref, maintenant que je sais, c’est plus présent à mon esprit et ne vous inquiétez pas car cela va vous arriver dans les temps à venir. Vous aurez au moins eu l’occasion d’avoir l’info avant que les symptômes arrivent !


Laurent DUREAU.

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans DIVERS
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 16:22

dieu039-copie-1.gif

 

 

 

 

 

Voyagez Légèrement

 


Dieu a dit :

 

 

Certaines personnes ont de réels ennuis, bien-aimés, en termes de considération Terrestre. Ce que vous considérez vous-même comme une inquiétude peut être un éternuement comparé à ce que certaines personnes gèrent. Votre plus gros problème peut ne pas du tout être un problème, sauf que vous préféreriez autre chose que ce que vous avez. Certaines personnes ont vraiment quelque chose d'autre à préférer.


Ce n'est pas que Je vous suggère de vous comparer à quelqu'un d'autre. Je vous fais remarquer que vous avez tendance à vous prendre la tête avec des soucis qui, bien qu’inopportuns ou encombrants, ne sont pas grand’ chose sur l'échelle de difficulté. C'est ce que Je tiens à désamorcer chez vous. Vous en avez fait l'expérience. Vous avez eu une grande déception peut-être, disons une histoire d'amour brisé, et c’est dévastateur pour vous, ou votre père décède, ou votre enfant est peut être très malade, et en fait la romance brisée n'est pas, après tout, si haut sur l'échelle que vous l’aviez pensé.


Tout dans le monde est relatif. Dans l'ordre des choses, en termes de grand tableau, même ce qui est considéré comme un problème réel, n'est pas si grand qu'il n'y paraît du côté du monde.

Parfois, il semble que vous avez un sac fourre-tout pour les ennuis, et vous continuez à penser que vous devez le remplir. Non, vous voulez le vider. Vous voulez le garder vide. Ou procurez-vous un sac fourre-tout avec un grand trou dedans ainsi aucun problème ne sera gardé, trié ou ruminé.


Parfois, il semble que tout, même si cela ne vous ennuie pas, vous concerne tout de même. N'est-il pas possible que vous pourriez l’entendre sans vous en préoccuper ou sans crainte? Seriez-vous vraiment perdus sans quelque chose sur quoi agoniser? Peut-être st-ce une simple habitude et vous feriez bien faire sans ?


Pourquoi est-il gravé en vous de considérer les ennuis comme une partie de votre vie? Jetez toutes vos douleurs par la fenêtre. Occupez-vous d'autre chose. Mettez en place un passe-temps plutôt qu'une inquiétude. Reprenez le tricot, ou faites du sport. Trouvez en quoi vous désirez vous impliquer, et impliquez-vous. Trouvez quelque chose à faire qui sert à quelqu'un. S'inquiéter ne sert personne. Déplorer ne sert personne. Regretter ne sert personne.


Vous n'avez pas besoin d'aggraver ce qui ne sert à rien si ce n'est à vous sentir tristes.

Vous êtes vigoureux. Vous n'êtes pas une rose chaude dans la maison qui ne peut pas changer de température. Vous êtes un pissenlit vigoureux ou un arbre de grande renommée. Vous avez vécu suffisamment de difficultés, il n'est pas nécessaire maintenant de chercher à en faire davantage. Considérons que vous avez eu votre quota. Vous en avez terminé avec les peines maintenant. Vous voyez plus loin et plus haut. Sans peine à l’esprit, il y aura moins de peine pour tout le monde, non seulement moins pour vous, mais moins pour tout le monde.

Les ennuis sont derrière vous. Vous n'avez pas besoin de vous les remémorer davantage. Déchargez-vous, bien-aimés. Déchargez-vous du sens de la charge. Voyagez légèrement. Ayez les pieds légers.


Est-ce que vous admettez que vous avez tenu les ennuis près de vous et les avez nourris? Vous avez fait de la place pour cela. Vous les avez dorlotés. Il semble presque que vous avez fait des ennuis votre raison d'être. Vous dites peut-être: «Non, Dieu, je ne veux pas d'ennuis."

Alors Je vous dis: "Pourquoi avez-vous approvisionné les ennuis, été sur le qui-vive pour cela et les avoir mis près de chez vous comme si les ennuis devaient être gardés proches, comme si les ennuis étaient un ange exterminateur dont vous deviez vous occuper. Les ennuis n’ont pas besoin de vous, et, sûrement, vous n’avez pas besoin d’eux. "

 

 

 

 

Traduit par Christine
Page originale : http://www.heavenletters.org/travel-lightly.html

 

 

 

matos.jpg

---------------------------------------------------

Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 16:11

573.jpg

 

Image Mario DUGUAY

 

Dominer la matière

 

 

Que veut dire dominer la matière et comment la dominer ?

 

 

 

« Nous allons vous donner deux exemples très faciles à comprendre : si vous êtes gourmand et si vous mangez exagérément pour la survie de votre corps alors que votre esprit peut dominer la matière en lui disant : « non, tu n'as pas besoin de manger autant, donc, arrête de manger » ou si vous avez envie d'une chose dont vous n'avez pas besoin parce qu'elle vous est inutile et qu'en pluscette envie peut nuire à une autre personne, vous pouvez dire NON. A ce moment là, en quelque sorte, vous dominez la matière.

Ces exemples ne sont pas très corrects, mais dominer la matière, c'est dominer l'animalité en l'homme, dominer tous les travers de l'homme. Dominer la matière, c'est donner à l'esprit le total pouvoir sur l'homme.

Regardez tous les Sages Hindous, tous les grands Maîtres qu'il y a de par le monde ; ils ont complètement dominé leur matière. Ils ne sustentent leur corps uniquement qu'avec le minimum nécessaire pour entretenir leur vie, et encore ! Souvent ils n'en ont même pas besoin ! Nous ne vous demandons pas d'en arriver à ce point, vous ne le pourriez pas. Mais dans beaucoup de choses très simples de la vie courante vous pourriez très facilement le faire ; il faudrait que tout le temps vienne à votre esprit le refus des choses inutiles, que vous sachiez dire non.. C'est l'esprit qui commande et non la matière. C'est difficile à faire, bien sûr, mais avec de la volonté vous y arriverez.

Il faut dire que vous êtes dans un monde de vibrations basses. Votre corps est fait de vibrations basses et ce sont ces vibrations qui dominent sur votre monde. Il est donc très difficile que votre esprit, qui n'est pas fait des mêmes vibrations, arrive à les dominer. La force de votre esprit est tellement plus forte que celle de votre matière ! Vous ne savez pas employer cette force qui vous vient de votre Père, qui vous vient de Dieu.

Quand vous aurez appris à employer cette force, vous ne verrez plus la vie comme vous la voyez maintenant, elle 'aura plus rien de comparable avec celle que vous vivez actuellement. Vous aurez en quelque sorte réalisé l'union avec vous-même, vous aurez enlevé tous les voiles qui vous cachent votre diamant intérieur. C'est une lutte de chaque instant contre vous-même.

Il ne faut pas vous combattre dans votre esprit, mais dans votre corps. Certains n'assimileront pas la différence, pourtant elle est très grande."

 

 

 

 

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Repost 0
Le Lutin Malicieux - dans Messages
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Le Lutin Malicieux
  • Contact

Recherche

Archives

Liens